Categories Journal de mariage

Journal de Mariage : Le couple, c’est la complémentarité

Journal de Mariage 

« Echanger  une souffrance contre une autre est parfois un aussi grand soulagement que sentir l’arrêt de la souffrance », Elizabeth GOUDGE

Les disputes n’ont rien en avoir avec l’amour ressenti par les partenaires. Les disputes aussi brutales qu’elles soient ne signifient pas la rupture ; sauf si les partenaires n’éprouvent pas le besoin  de mettre fin  aux hostilités. Mais, quand la maison est sale, on la nettoie mais on ne la vend pas.

La vie amoureuse est complexe. Et cela accroit son importance. Mais aussi délicate soit-elle,  elle ne laisse aucune place à la méchanceté. Dans le couple, la rancune est bannie. Car qui parle d’amour parle de douceur et de complémentarité. Beaucoup de  paramètres peuvent expliquer les disputes entre partenaires :

  • L’égoïsme
  • L’influence familiale, amicale, parentale….
  • Le cheptel du côté de l’homme ou de la femme
  • L’autoritarisme : Il est préférable d’informer son partenaire sur n’importe quel projet qu’on veut réaliser car c’est bon d’écouter l’autre.
  • L’impolitesse : à quoi est-il bon d’être impoli devant son partenaire ?
  • Le déficit de communication : faut échanger avec son doux ou sa douce en cas de détresse  hé oui ! ça soulage !
  • La cachoterie : cessons mes ami (e)s de cacher à notre partenaire des choses qu’on se dise intimes car faut savoir que tout se découvre un beau jour  dans la vie. Certes ce n’est pas  facile de dire des choses sans aucune importance mais ce qui n’est pas important pour l’un peut l’être pour l’autre.

Chacun doit être tendre à l’égard de  l’autre et savoir reconnaitre son tort en cas de disputes et n’éprouver aucune honte  à demander pardon. Eviter aussi de ne pas répéter les mêmes erreurs et se séduire continuellement  telle est la force de l’amour.

Pour s’épanouir dans son couple, faut prendre toujours en considération le besoin de son partenaire. Mais, il faut surtout garder confidentiel ce qui se passe entre partenaires. Il est impensable de divulguer à autrui le privé du couple, c’est une limite à ne pas franchir.

Moralité : On note tous que les aléas de la vie sont multiples, donc il faut se soutenir quoi qui arrive  pour se donner la force ultime et imbattable. Le conjoint qui est débordé  a  besoin qu’on s’occupe de lui tout en lui concédant la liberté dont il a besoin.

 

 

Mme NIASS Ndeye Coumba THIAM

 Journal précédent, cliquez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *