Categories Actualités

«JUBANTI SENEGAL» ECRIT AU PRESIDENT FRANÇAIS : L’Ambassadeur Jean Felix Paganon dénoncé, son départ sollicité

La coalition pour le redressement du Sénégal n’apprécie pas les positions publiques de Jean Felix Paganon. Dans une lettre adressée au Président français, François Hollande, Mamadou Mouth Bane et ses camarades s’insurgent contre ce qu’ils qualifient «d’activités politiques» de l’Ambassadeur de France à Dakar et demandent son remplacement «sans délai».
 «La coalition citoyenne Jubanti Sénégal tient à vous informer de l’indignation du Peuple sénégalais provoquée par les activités politiques de Monsieur Jean Felix Paganon, Ambassadeur de France à Dakar». C’est en ces termes directs et précis que le mouvement dirigé par Mamadou Mouth Bane ouvre la correspondance qu’il a adressée au chef de l’Etat français. Dans le document, il est reproché à Jean Felix Paganon de prendre, sans  réserve, «des positions inadmissibles dans la politique intérieure» du Sénégal. Prenant pour exemple l’émission le «Grand Jury» de la  Rfm, du dimanche 8 mars 2015, le mouvement «Jubanti Sénégal» fait état de propos de l’Ambassadeur français sur le verdict du procès Karim Wade. Jean Felix Paganon avait indiqué, rappelle le mouvement, que : «Au regard du déroulement du procès, une condamnation de Karim Wade ne vous étonnera pas ? Un non-lieu serait plus étonnant. Ce n’est pas un souhait mais un sentiment». Avant de s’interroger : «Comment un diplomate peut-il se permettre de tenir de tels propos sur un procès en cours ?»
Ne s’arrêtant pas à ce seul exemple, la coalition «Jubanti Sénégal» explique, dans sa missive, que Jean Felix Paganon a récidivé le 19 février dernier en commentant l’avis du Conseil constitutionnel relatif au mandat du président de la République. Pour Mamadou Mouth Bane et ses camarades, l’ambassadeur n’aurait pas dû dire que «(…) la décision du Président Sall renforce le Conseil constitutionnel. Le Président Macky Sall propose, le Conseil lui dit non, il respecte l’avis. C’est quand même, si j’ose dire, logique et cohérent …»
A en croire les responsables de «Jubanti Sénégal», ces positions de Jean Felix Paganon «heurtent la dignité des Sénégalais et bafouent leur souveraineté en tant que pays indépendant». Poursuivant leur lettre, les contestataires trouvent que monsieur Paganon «se comporte irrespectueusement comme le porte-parole du parti au pouvoir. Ces agissements injustifiables constituent une menace contre les intérêts de la France et nourrissent un sentiment anti-français au Sénégal».
Une manifeste ingérence qui incite la coalition citoyenne «Jubanti Sénégal»  à demander au Président François Hollande «de mettre un terme, sans délai, à la mission de ce diplomate politicien qui semble ignorer les limites de sa feuille de route au Sénégal».
Mame Birame WATHIE
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *