ActualitésSociété

Le CNRA ressort du bois : «La dérive est devenue récurrente, de séries télévisées infestées d’insanités»

En cette période de fin d’année synonyme assez souvent de bonnes nouvelles ou d’emplettes pour faire plaisir, le Conseil national pour le respect de l’audiovisuel (Cnra) ne s’en empiffre pas trop.

 

Crachant sur la toge de «Papa Noël», le Cnra arbore vigoureusement sa tenue de gendarme pour surligner «la vulgarité langagière» en cours dans certaines séries télévisées. «Nous avons tous fait le constat. La vulgarité langagière qui s’est emparée des séries diffusées à la télé et sur les plateformes digitales n’est pas sans conséquences sur l’équilibre psychologique du jeune public», s’émeut le Cnra qui ne manque pas revenir à la charge pour «attirer l’attention de tous et de chacun sur l’urgente nécessité de mettre un terme à ces dérives». «La dérive est devenue récurrente, de séries télévisées infestées d’insanités allant jusqu’à l’injure à ascendant», a déploré le Cnra. Selon qui, ces manquements sont de nature à consacrer «la désacralisation» de l’autorité parentale et nuisent à la préservation des valeurs, sensibilités, identités culturelles et religieuses du Sénégal. «Il urge que ces- sent les dérives dans les séries, entre autres contenus diffusés en violation des règles d’éthique applicable aux médias audiovisuels», rappelle le gendarme de l’audiovisuel. Qui en appelle au «sens de la responsabilité de tous les acteurs et prévient que les mesures nécessaires seront prises, conformément à sa mission de veiller au respect de la réglementation» dans un communiqué.

 

 

 

 

 

Ndèye Maguette SEYE

What's your reaction?

Related Posts

1 of 1 413

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *