Categories Santé

Le sida, première cause de mortalité des 10-19 ans en Afrique

Le sida reste « la première cause de mortalité » chez les jeunes âgés de 10 à 19 ans en Afrique, a dénoncé l’Unicef lundi au premier jour de la conférence internationale sur le sida en Afrique du Sud, soulignant que « la bataille » contre la maladie n’était « pas terminée ».

« Le nombre de décès liés au sida parmi les adolescents âgés de 15 à 19 ans a plus que doublé depuis 2000. Dans le monde en 2015, il y a eu en moyenne 29 nouvelles infections toutes les heures » dans cette tranche d’âge, selon l’Unicef.

Les jeunes filles sont les plus vulnérables: « Elles représentent 65% des nouvelles infections chez les adolescents dans le monde », ajoute le communiqué.

« En Afrique subsaharienne, qui abrite environ 70% des personnes vivant avec le sida, 3 adolescents sur 4 nouvellement infectés par le sida en 2015 étaient des filles », précise l’Unicef.

Le nombre de nouvelles infections de la mère à l’enfant, liées à la transmission du virus à la naissance ou pendant l’allaitement, a cependant sensiblement diminué, de l’ordre de 70% depuis 2000, constate l’Unicef.

En 2015, la moitié des nouvelles infections parmi les enfants âgés de 0 à 14 ans a été enregistrée dans seulement six pays, dont cinq situés en Afrique: Afrique du Sud, Kenya, Mozambique, Nigeria et Tanzanie.

Imatin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *