Ligue des Champions : Paris assomme le Barça, Liverpool surclasse RB Leipzig

Le Paris Saint-Germain a pris une grosse option sur la qualification ! A l’occasion du 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le champion de France en titre a surclassé le FC Barcelone (4-1) au Camp Nou ce mardi.

Dès les premières secondes, Mbappé, servi en profondeur, avait immédiatement une grosse opportunité mais ter Stegen intervenait avec une sortie lointaine. Entre deux équipes sérieuses, les débats étaient ensuite équilibrés. Puis sur un bon mouvement initié par Messi, Griezmann était trouvé dans la surface par Pedri et Navas devait sortir le grand jeu ! En réaction, Mbappé décalait parfaitement Icardi, qui ratait sa frappe devant ter Stegen. Et sur un long ballon dans la surface, Kurzawa, maladroit, faisait tomber de Jong et concédait un penalty.

Face à Navas, Messi ne tremblait pas avec un tir dans la lucarne droite (1-0, 27e). Dans la foulée, Paris frôlait la catastrophe avec une frappe trop écrasée de Dembélé à la suite d’une nouvelle erreur de Kurzawa. Sans trop cogiter, le PSG répondait avec l’égalisation de Mbappé d’un tir puissant à bout portant après un joli service de Verratti (1-1, 32e) ! Juste derrière, Kurzawa avait même l’occasion de donner l’avantage à Paris, mais ter Stegen s’interposait. Dans un match animé, les deux équipes se rendaient coups pour coups jusqu’à la pause avec deux tentatives de Griezmann et Icardi qui frôlaient les poteaux…

Au retour des vestiaires, les Parisiens continuaient de pousser et ter Stegen réalisait une magnifique parade sur un tir dévié de Kean ! En difficulté, les Blaugrana abandonnaient le ballon pour faire le dos rond face aux assauts adverses. Et après un moment de flottement, le PSG profitait d’une ouverture en profondeur de Paredes pour Florenzi, dont le centre, dévié par Piqué, revenait sur Mbappé, qui s’offrait un doublé dans la cage vide (1-2, 65e). Quelques secondes après, Mbappé, suite à un festival, était tout proche d’enfoncer le clou, mais perdait son duel face à ter Stegen !

Lancé, le PSG déroulait et Kean, de la tête, trouvait le chemin des filets sur un coup-franc de Paredes (1-3, 69e). Pourtant en maîtrise, Paris se faisait une énorme frayeur avec un dégagement de Navas, contré par Griezmann, qui passait juste à côté de la cage ! Puis sur un contre, Draxler servait parfaitement Mbappé, qui ajustait ter Stegen d’une frappe enroulée pour un triplé (1-4, 85e) ! Le coup parfait !

 

Liverpool surclasse RB Leipzig

 

S’il a fait une croix sur le titre de champion d’Angleterre, Liverpool peut en revanche continuer à rêver de reconquérir sa couronne en Ligue des Champions. En déplacement à Budapest, où ce 8e de finale aller était délocalisé, les Reds ont en effet pris une grosse option sur la qualification en s’imposant face au RB Leipzig (2-0) ce mardi. Profitant de deux cadeaux de l’adversaire, les Anglais ont plié ce match en 5 minutes au retour des vestiaires.

Cette partie démarrait sur les chapeaux de roues et les Reds subissaient d’entrée un gros avertissement avec une tête plongeante d’Olmo sur le poteau d’Alisson. Les hommes de Jürgen Klopp répliquaient par Salah qui se heurtait à la sortie décisive de Gulacsi. Avec leur pressing tout-terrain qui poussait l’adversaire à la faute, les deux équipes donnaient l’impression d’être sur le fil sur chaque action.

Au fil des minutes, le champion d’Europe 2019 prenait toutefois l’ascendant avec un trio Salah-Firmino-Mané à la magie retrouvée et le Sénégalais faisait trembler le RBL sur une tête qui passait juste au-dessus. Puis Robertson trouvait le haut de la transversale sur un lob après une sortie de Gulacsi ! Les Anglais menaient aux points mais se faisaient une immense peur après la pause sur une énorme occasion pour Nkunku, détournée du bout des doigts par Alisson.

Le tournant du match car Salah profitait ensuite d’une passe en retrait hasardeuse de Sabitzer pour s’en aller battre Gulacsi et trouver la faille (0-1, 53e). Dans la foulée, après un autre cadeau sur une énorme erreur d’appréciation de Mukiele, Mané remportait lui aussi son duel face au portier hongrois pour enfoncer le clou (0-2, 58e).

Dès lors, les hommes de Julian Nagelsmann partaient à l’assaut du but adverse pour tenter de marquer un but qui permettrait de garder espoir en vue du retour le 10 mars à Anfield. Mais les Allemands manquaient de justesse technique, à l’image de cette demi-volée totalement devisée d’Angelino dans la surface, et les Reds, qui manquaient eux aussi de précision pour conclure leurs contres, tremblaient finalement peu… du moins jusqu’à un énorme raté de Hwang dans le temps additionnel. Tout souriait au club de la Mersey ce soir !

 

 

 

 

 

Maxifoot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*