Locales : la Cour d’Appel maintient le magistrat Amadou La­mine DIENG dans la course

Le recours introduit par Mamadou DIOUF du PASTEF pour invalider la candidature du maire de Wack Ngouna  et non moins Directeur général de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) n’a pas abouti.

 

En effet, estimant que le magistrat Amadou La­mine DIENG peut bel et bien être élu, la Cour d’Appel de Kaolack a validé sa candidature. Une décision loin d’agréer aux responsables de PASTEF qui trouvent que cette décision n’a aucune base juridique. A les en croire, « les fonctions de magistrat de la Cour des comptes sont incompatibles avec toute autre activité publique ou privée ou tout mandat électif», selon l’article L.36 de la loi organique des magistrats. Ainsi, ils annoncent un pourvoi en cassation pour attaquer la décision de justice.

 

« Alors au­jourd’hui, on ap­prend que le recours est irrecevable sur ces deux éléments. Donc, nous attendons la notification et le moment venu, nous allons saisir la Cour suprême pour tenter notre chance à nouveau sur l’affaire parce qu’on a espoir que justice sera rendue», déclare Mamadou DIOUF.

 

A noter que l’agent judicaire de l’Etat Me Moussa Bocar THIAM a introduit plusieurs recours au nom des préfets et sous-préfets pour attaquer la décision de la Cour d’Appel validant certaines listes de l’opposition à Saint Louis, Ziguinchor et Matam notamment.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*