L’Université Assane SECK de Ziguinchor paralysée en pleine période d’examens 

 Malgré les retards notés dans le calendrier universitaire à cause de la suspension des cours partout dans le pays due à la pandémie du coronavirus, l’Université Assane SECK de Ziguinchor est de nouveau paralysée. 

 

Ce 6 avril 2021, en pleine période d’examens pour l’année 2019-2020, les vacataires ont décidé de se faire entendre. Ils ont suspendu toutes les prestations qui sont fournies pour l’université et bloqué les examens. 

 

Selon leur porte-parole Abdou Khadre DIALLO, ils sont restés 6 mois sans percevoir de salaire. « Trop c’est trop. On ne peut pas travailler dans une institution comme l’université Assane SECK et rester 6 mois sans être payé. Nous pensons qu’il y a un manque de respect total de la part de l’administration et de la tutelle. Le recteur a promis de nous payer à la fin du mois de mars, mais à notre grande surprise nous constatons le contraire. Pendant ce temps, tous les travailleurs ont été payés, même les femmes de ménage. Si les autorités universitaires nous payent, nous reprendrons aussitôt. Dans le cas contraire, le boycott va se poursuivre », assène-t-il. 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*