Macron reconfine la France : peu de chance d’être suivi par Macky

De fortes mesures ont été annoncées, hier, par Emmanuel Macron, président de la République de la France, pour l’endiguement d’une éventuelle troisième vague de la Covid-19.

Dans une nouvelle déclaration, le président français souligne que les restrictions en vigueur, au-delà des 19 départements, seront étendues sur l’ensemble du territoire national pour une durée de quatre semaines, à partir de samedi soir. Dans cette nouvelle lutte, déclare Macron, les crèches, écoles, collèges et lycées seront fermés pendant trois semaines, à compter du lundi 05 avril 2021. Selon lui, les parents qui devront garder leurs enfants, auront droit au chômage partiel. En revanche, les collèges et les lycées resteront en cours à distance pour une semaine supplémentaire.
Toujours dans le cadre du freinage de cette troisième vague, des déplacements inter-régionaux vont être autorisés durant le week-end de Pâques pour les Français souhaitant changer de région. Certains lieux de culture et terrasses, annonce Macron, rouvriront dès la mi-mai. «La campagne de vaccination va s’ouvrir aux plus de 60 ans à partir du 16 avril, aux plus de 50 ans le 15 mai, aux moins de 50 ans à la mi-juin et à tous les plus de 18 ans d’ici la fin de l’été», déclare-t-il.

Pendant ce temps, le président SALL à qui il est souvent reproché de suivre les pas de la France et de son chef, décélère la cadence. Avec les visites de nouveau permises dans les prisons, les dernières restrictions sont en train de sauter.

 

 

 

 

 

Salif KA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*