Categories ActualitésSociété

Maison de correction de Sébikotane : L’adjoint au directeur retrouvé mort

Le drame est survenu le jour de la Tabaski. L’adjoint au directeur de la Maison de correction de Sébikotane est décédé, avant-hier, au sein même de l’établissement pénitentiaire.

C’est au petit matin que la découverte macabre a été faite par les agents de la prison… Devant la pluralité des versions qui circulent au sujet des raisons ayant conduit à cette situation, la Gendarmerie de Sébikotane a ouvert une enquête. Les enquêteurs ont reçu des instructions claires et fermes du procureur de la République : connaitre les circonstances de cette mort troublante qui survient en plein fête de Tabaski. Ce décès est la seconde du genre après celui de l’inspecteur Ousmane Faye survenu, en début d’année, au camp pénal de Liberté 6. C’était en plein cérémonie de passation de service entre le colonel Daouda Diop et son prédécesseur, le magistrat Cheikh Tidiane Diallo, devenu secrétaire général du ministère de la Justice.

WALF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *