Majoritaires et mécaniques, les députés de Macky envoient SONKO devant la plénière

La Commission ad hoc, chargée d’instruire la  demande de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO, s’est quand même réunie ce lundi malgré le refus du député de déférer à la convocation et la démission de Moustapha GUIRASSY et de Cheikh Bamba DIEYE. Au sortir de ladite rencontre, Cheikh Bara Dolly Mbacké, président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, a étalé l’impuissance de l’opposition.

«La commission s’est réunie. Ils ont dit qu’ils vont porter l’affaire en plénière. Notre position c’est qu’on est contre cela. Parce que nous estimons que l’immunité parlementaire de SONKO ne doit pas être levée. Et nous continuerons notre combat même en plénière. Nous poursuivrons ce combat car nous voulons que dans les PV, les générations futures sachent que le groupe Liberté et Démocratie a combattu cette injustice », a informé Cheikh Bara Dolly MBACKÉ repris par iGFM.

S’agissant de la date de la séance devant lever l’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO, le responsable libéral donne sa langue au chat. « Ils n’ont pas encore dit quand est-ce qu’ils vont convoquer la plénière. Ils ont juste dit que la question sera soumise à la plénière. C’est tout ce qu’ils ont dit», s’est résigné le député.

Ainsi, la Commission Ad hoc, sans avoir auditionné le député mis en cause, a donné quitus pour une plénière désormais chargée de trancher par vote des députés.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*