Categories Politique

Mamadou Lamine DIALLO : « Un cas d’école est cette affaire des vrais faux décrets »

 

Le débat autour des honoraires aux anciens présidents du Conseil économique, social et environnemental passionne le président du Mouvement Tekki qui ne lâche pas l’affaire.

 

Mamadou Lamine DIALLO continue d’accabler Macky SALL, qui souligne-t-il,  foule au pied les textes en contournant les voies normales pour prendre ce genre décision. «J’ai soutenu que le Président Macky SALL dès la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal a décidé de mettre en place l’émirat gazier sans doute sous le modèle du Qatar avec la dynastie FAYE-SALL. Pour cela, il lui faut les pleins pouvoirs. Un cas d’école est cette affaire des vrais faux décrets pour honorer des anciens présidents du CESE, en particulier celui numéroté 2020 / 964. Acculé le régime se défend en rappelant que le Président Macky SALL a seulement amené une nouvelle modalité pour désigner des présidents honoraires et contourner le bureau et l’Assemblée plénière du CESE. C’est là le problème aussi», déplore le député de Tekki. En procédant ainsi, Mamadou Lamine DIALLO souligne que «Macky SALL s’arroge les pleins pouvoirs et arrache ceux du bureau du CESE,  après ceux de l’Assemblée Nationale.On le sait, le CESE ne sert pas à grand-chose dans la République sauf à placer une clientèle politique et surtout des personnalités qui veulent être nommées Premier ministre. C’est le cas depuis Famara SAGNA». «Que le Gouvernement publie donc  les avantages accordés à ces honorables anciens présidents ! Plutôt que d’exciper un vrai faux décret non publié dans lequel le seul avantage est le macaron. Rires, comme si dans la précipitation de nettoyage d’un décret, on a oublié le macaron», indique-t-il.

 

 

 

 

 

 

Mamadou GACKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *