Manchester City : Benjamin Mendy inculpé d’un septième viol, son procès repoussé

Le footballeur français de Manchester City Benjamin Mendy a été inculpé d’un septième viol par le tribunal au cours d’une audience qui se tenait ce mercredi matin en Angleterre, dans le cadre de la préparation de son procès, qui a été repoussé. 

Benjamin Mendy a été inculpé d’un septième viol par le tribunal devant lequel il était appelé à comparaître ce mercredi matin, à la Cour de la Couronne, à Chester, avant le début de son procès, initialement prévu pour démarrer le 24 janvier 2022.

Le procès a finalement été repoussé au mieux au 27 juin 2022. Mais il pourrait également avoir lieu le 1er août. Les deux options ont été retenues. Une nouvelle audience préliminaire a été programmée le 7 Janvier où la question d’une libération sous caution pourrait à nouveau être examinée.  Incarcéré depuis le 27 août dans une prison privée, située au nord de Liverpool, pour avoir enfreint les conditions de sa liberté conditionnelle, le champion du monde 2018 était jusqu’ici inculpé pour six viols et une agression sexuelle. Les faits qui lui sont reprochés auraient été commis entre octobre 2020 et août 2021.

Une carrière freinée par les blessures et la procédure judiciaire

Les plaignantes connues sont toutes âgées de plus de 16 ans. Formé au Havre, révélé à Marseille et passé une saison par Monaco, Mendy était devenu le défenseur le plus cher de l’histoire en 2017 quand les Cityzens n’avaient pas hésité à débourser 52 millions de livres (environ 60 millions d’euros) pour s’attacher ses services.

 

 

 

 

 

 

 

 

RMC sport

Exit mobile version