Categories ActualitésSociété

MARCHE CONTRE L’ELECTRICITE CHERE : Nio Lank se braque, le Préfet tempère

Nio Lank se braque, le Préfet tempère

L’autorité a décidé de mettre de l’eau dans son vin en autorisant la marche du Collectif Nio Lank Nio Bagn. Avec la pression maintenue par Fadel Barro et ses camarades hier au cours d’une conférence de presse de tenir leur manifestation avec ou sans autorisation de l’autorité, le préfet de Dakar a finalement autorisé la marche du collectif Nio Lank prévue demain à 15 heures. Le collectif Nio Lank prendra le départ à partir de l’université Cheikh Anta Diop jusqu’au rond-point de la Poste de Médina. La manifestation prendra fin à 18h et l’arrêté exclut aussi tout débordement susceptible de perturber la circulation. Face à la presse, les manifestants ont appelé le peuple sénégalais à venir massivement pour dire «Non» à la hausse du prix de l’électricité mais également pour dénoncer l’emprisonnement «arbitraire» de Guy Marius Sagna… «A l’heure où nous nous rassemblerons devant la grande porte de l’Université pour marcher jusqu’à la Poste de Médina, nous demanderons à chaque Sénégalais qui ne peut pas faire le déplacement et qui ne manque pas de témoigner sa solidarité de faire une minute de klaxons, s’ils sont dans des véhicules, pour montrer leur adhésion à cette lutte. A ceux qui seront dans les mosquées, les églises de prier et d’avoir une pensée pour Guy Marius Sagna», a appelé Fadel Barro qui a fait office de porte-parole du jour.

Dans le même sillage, il a demandé à ceux qui ne peuvent pas se déplacer de le signifier par le port d’un brassard rouge pour manifester leur solidarité pour ce combat qui est en train d’être mené. «Aux Sénégalais vivant dans le monde rural, nous leur demandons de dire niet Nio Lank», a également appelé Fadel Barro.

Magib GAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *