Categories ActualitésPolitique

Me Moussa SARR avocat de Guy Marius SAGNA : « Jusqu’à présent, nous n’avons été notifié d’aucune infraction »

Les avocats du responsable du mouvement FRAPP/France- dégage font face présentement à la presse pour revenir sur le mandat de dépôt de  Guy Marius Sagna inculpé pour « fausse alerte au terrorisme ».

Présent à la rencontre avec les journalistes avec Mes Assane Dioma NDIAYE, Amadou DIALLO, Amadou Aly KANE, Me Moussa SARR a déploré les conditions de l’arrestation de Guy Marius SAGNA. Selon lui, l’audition de son client à laquelle il a assistée a porté sur ses deux posts relatifs à la qualité du plateau médical au Sénégal. C’est, indique-t-il, avec grande surprise qu’il a appris par la suite, à travers les médias, que Guy Marius SAGNA était inculpé pour « fausse alerte au terrorisme ».

« Le retour de parquet indiqué était plutôt un retour à la section de recherches pour enquête complémentaire portant sur un texte du mouvement France Dégage disponible sur internet. Jusqu’à présent, nous n’avons été notifié d’aucune infraction », soutient Me Moussa SARR.

S’agissant du motif évoqué, l’avocat estime que le mouvement FRAPP/France- dégage  a le droit de poser le débat sur la présence française au Sénégal. « C’est en tant que citoyens qu’ils se sont interrogés sur la présence française au Sénégal. Il (Guy Marius SAGNA, ndlr) a fait une analyse et livré une opinion, ce qui diffère d’une information. Son arrestation est une tentative de limiter la liberté d’expression », martèle la robe noire.

Et Me Moussa SARR de préciser que Guy Marius SAGNA ne peut être poursuivi à cause de ce texte. Car, affirme-t-il, « il n’était pas présent sur le présidium lors de la conférence de presse de France Dégage ni publié le texte sur internet ».

 

 

Lire aussi : 

Guy Marius SAGNA envoyé à Rebeuss pour « fausse alerte au terrorisme »

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *