Categories Politique

Un milliard pour acheter du riz : Anta SARR DIACKO ne rit pas 

Le dernier rapport d’audit de l’Armp 2017 a fait état de nébuleuses dans les procédures de passation des marchés de riz la Délégation générale de la protection et à la solidarité nationale.

Dr Anta Sarr Diacko qui dirige la Dgpsn a réfuté ces accusations et a tenu à  apporter les éléments de réponse. S’agissant du milliard qui aurait été puisé dans le budget du programme de bourses familiales, les services de Anta Sarr Diacko soulignent que «contrairement aux allégations, les ressources destinées à ce programme n’ont jamais été utilisées, l’autorisation accordée par le ministre chargé des Finances pour l’utilisation d’un milliard (1 000 000 000) dont il est fait état dans la presse pour acheter du riz, portait plutôt sur le compte de dépôt de la Dgpsn et n’a pas été exécutée faute de crédit suffisant». Pour eux, «les documents relatifs à ce marché et attestant notamment de la livraison  du riz dans les magasins du Commissariat à la sécurité alimentaire sont bel et bien disponibles auprès des services compétents de la Dgpsn».

Concernant le marché du Plan d’urgence de sécurité alimentaire (Pusa) 2017, ils expliquent que «le rapport annuel 2017 de l’Armp a également fait état de l’absence de documents et de pièces de règlement dudit marché, alors que ce dernier a été exécuté par appel d’offres restreint en procédure d’urgence autorisé par la Dcmp par lettre n°3852/mefp/dcmp du 28 juillet 2017 et que tous les éléments constitutifs du dossier sont disponibles au niveau de la Cellule des marchés suite à une procédure de passation au code».

 

 

 

 

 

Magib GAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *