Categories LutteSport

Modou LO-Eumeu SENE, ce dimanche : Un combat et de nombreux comptes à solder

 Demain, dimanche, Eumeu Sène a un double défi à relever : défendre son titre de «Roi des arènes» et prendre sa revanche sur un adversaire qui l’avait battu en 2014. En face, Modou Lô ne nourrit qu’un seul rêve : s’emparer, enfin, de la couronne de «Roi des arènes». Le choc promet alors de rudes empoignades.

Parler du combat entre Modou Lô et Eumeu Sène rappelle forcément leur premier duel de 2014. Cette année-là, le chef de file de l’écurie «Rock énergie» avait balayé le lutteur de Pikine d’une chute incroyablement et spectaculaire. Les images ont été longtemps commentées par les spécialistes, car Modou Lô avait fait preuve de génie. Mais ce dimanche, c’est une autre manche qui se présente dans un autre contexte. Les deux protagonistes vont se retrouver au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar pour des enjeux de taille.

Le leader de l’écurie Tay Shinger (Eumeu Sène) a, de son côté, un double défi à relever. Il doit d’abord défendre son titre de «Roi des arènes» arraché à Bombardier.  Deuxièmement, il doit chercher à prendre sa revanche sur le Parcellois. La défaite de 2014 reste toujours une tache noire dans la carrière du lutteur. Eumeu Sène a cherché et obtenu l’occasion de se racheter. «Je ne vois pas de risques dans ce combat. Modou Lô m’a battu lors de notre dernier affrontement mais cela ne veut pas dire que je ne peux plus le battre. C’est Dieu qui donne la victoire qu’Il accorde à qui Il veut. Ce qui est sûr, c’est qu’un lutteur ne peut me terrasser deux fois de suite. Modou Lô ne fait pas l’exception», avait-il dit en avril. Demain, il cherchera à joindre la parole à l’acte. Au fait, c’est ce qui est attendu de lui.

Modou Lô si près du but

Seulement, dans l’arène sénégalaise, l’enfant de Fandène n’est plus à présenter. Modou Lô est un lutteur connu pour sa technique et son courage. Il fait partie des ténors, de ceux qu’on appelle Vip de l’arène sénégalaise. Toutefois, il n’arrive pas à se hisser au plus haut sommet. C’est-à-dire ; porter la couronne de «Roi des arènes».  Ce dimanche, il a l’occasion de réaliser ce rêve et celui de toute une contrée et de fans. Parce qu’il affronte celui qui détient le tire honorifique. Un adversaire qu’il avait déjà fait tomber en 2014. Modou Lô a donc un avantage psychologique sur Eumeu. «Les supporters ont raison de vouloir la couronne, mais je le désire plus qu’eux actuellement, parce que je ne suis plus un novice dans l’arène. Et je les invite tous à rester dans la sérénité et le calme comme d’habitude. On va le battre comme d’habitude et prendre la couronne inchallah. Nous avons un objectif et quiconque se dresse devant celui-ci, on va le dégager. Je demande à tous mes supporters de faire comme d’habitude et de venir nombreux le jour du combat pour aller chercher la couronne», a-t-il promis.

L’autre challenge de Modou Lô est de se relever très vite. Il faut, en effet, rappeler que le leader de «Rock énergie» sort d’un revers humiliant face à Balla Gaye 2. C’était juste en janvier dernier. Une nouvelle défaite va certainement doucher sa carrière. Avec tous ces calculs, l’affiche promet donc des étincelles

 

 

 

 

 

 

 

Adama COLY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *