Le monde s’occupe du Coronavirus, la Guinée vaccine contre Ebola

La campagne de vaccination a débuté en Guinée. Elle ne concerne pas le Coronavirus comme ailleurs dans le monde. Chez Alpha CONDE, on cherche à se prémunir contre Ebola.

 

Depuis la réapparition du virus le mois dernier dans le sud du pays (Guinée forestière) les autorités et l’Organisation mondiale de la santé ont mis les bouchées doubles pour trouver des vaccins. Selon l’Agence France Presse (AFP), plus de 11 000 doses de vaccin contre la fièvre hémorragique Ebola sont arrivées ce lundi 22 février en Guinée.  Les vaccins devaient initialement atterrir dimanche, mais l’avion en provenance de Genève a été empêché de se poser par d’épais nuages saisonniers de poussière et a été dérouté sur le Sénégal et Dakar.

Selon la même source, c’est un avion de United Mining Supply, entreprise de transport et de logistique spécialisée dans l’activité minière en Guinée, a été dépêché au Sénégal pour assurer le transbordement et convoyer les vaccins. Les lourds cartons frappés du sigle OMS ont été débarqués hier, en Guinée après 20 heures (locales et GMT).

Une partie d’entre eux doit continuer son chemin vers Gouecké et Nzérékoré (sud-est), en Guinée forestière, région voisine de la Sierra Leone, du Liberia et de la Côte d’Ivoire où Ebola a récemment fait cinq morts. C’est la première résurgence d’Ebola en Afrique de l’Ouest depuis l’épidémie de 2013-2016 qui a causé plus de 11 300 décès, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

 

La vaccination est prévue à partir d’aujourd’hui mardi à Conakry et en Guinée forestière. Mercredi, 8 700 doses supplémentaires sont attendues en Guinée en provenance des Etats-Unis.

 

 

 

 

 

 

 

Avec France 24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*