Categories ActualitésPolitique

Moustapha DIAKHATE dégomme « Reporter sans frontières » et condamne Adama GAYE

L’ancien président du groupe parlementaire de la Coalition au pouvoir prend le contrepied du régime en demandant la libération de Guy Marius SAGNA. Mais, pour Adama GAYE, interpellé ce lundi, Moustapha DIAKHATE a un tout autre discours.

Sur sa page Facebook, l’ancien chef de Cabinet de Macky SALL dégomme « Reporter sans frontières » et trouve que l’organisation a eu tort de prendre la défense d’Adama GAYE qu’il qualifie « d’insulteur public ».

 

 

Soutien à Adama GAYE : une honteuse farce de Reporters sans frontières

1. Monsieur Adama GAYE est, certes, journalistes de formation mais les propos insultants postés sur sa page Facebook ne relèvent pas d’un travail de journaliste.

2. Il n’est pas, par conséquent, poursuivi d’un délit d’opinion, d’un délit de presse encore moins d’un délit par voie de presse.

3. L’arrestation de Monsieur Adama Gaye n’est pas attentatoire à la liberté de presse encore moins une menace du droit d’informer et d’être informé, conformément à l’Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

4. Cette arrestation ne contrevient pas non plus aux dispositions pertinentes du Titre II de la Constitution du Sénégal relatives aux droits et libertés fondamentaux des citoyens et à la Loi portant Code de la presse de la République du Sénégal.

5. En soutenant l’insulteur public Adama GAYE, RSF s’éloigne de sa profession de foi officielle : « la défense de la liberté de la presse ».

Comme il ‘s’y est engagé depuis l’indépendance et rappelé récemment par le President de la République Macky Sall, le Sénégal a fait le choix irréversible du respect de la démocratie et de l’Etat de droit.

 

A noter que « Reporter sans frontières »  a demandé, ce lundi, la libération du journaliste et activiste poursuivi  également pour « offense au chef de l’Etat ».

Lire ICI

Reporters sans frontières demande la libération d’Adama GAYE

 

 

 

 

 

WALFNet

One thought on “Moustapha DIAKHATE dégomme « Reporter sans frontières » et condamne Adama GAYE”

  1. Le président de la République est une Institution on ne doit pas porter des insultes à son égard d’ailleurs on ne doit insulter ni président ni personne lambda.
    Par contre rien n’empêche de critiquer et de demander des comptes (le gouvernement travaille pour le peuple quand même douniou Yalla douniou Yonanti)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *