Nécrologie : le foot africain perd deux ténors

Le football africain est endeuillé ce week-end avec les disparitions de l’ancien vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), le Togolais Seyi Mémène et du président de la Fédération ivoirienne de football, Augustin Sidy Diallo.

Ancien président de la Fédération togolaise de football et ancien vice-président de la CAF pendant 11 ans, le dirigeant togolais a marqué le football africain pour être resté longtemps fidèle à l’ancien président de la CAF (1998-2017), le Camerounais Issa Hayatou.

En 2011, l’ancien vice-président, Général Mémène avait reçu la Médaille d’or du mérite pour avoir servi le football africain.

Plus jeune, le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, après deux mandats à la tête de la FIF (2012-2016 et 2016-2020), avait décidé de passer la main pour retourner à ses affaires.

Trois candidats se disputaient sa succession : son premier vice-président Sory Diabaté, un ancien vice-président de la FIF et surtout la Légende du football ivoirien, Didier Drogba.

De vibrants hommages ont été rendus aux deux hommes par la CAF sur son site officiel.

 

 

 

 

 

 

APS

A propos Mame birame 17335 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*