Categories Politique

Ousmane SONKO : « … le Sénégal a perdu des milliards de francs CFA»

L’augmentation des prix de l’électricité est la conséquence d’une mauvaise gestion de la Senelec, selon le député lors du vote du projet de budget programme du ministère du Pétrole et des Energies.

 

Ousmane SONKO a dénoncé les cessions tous azimuts. Ce qui coûterait des milliards de francs Cfa de perte au Sénégal. «J’ai tendance à vous entendre, Monsieur le ministre du Pétrole (Mouhamadou Makhtar Cissé), répéter aux Sénégalais que tout ce qui s’est fait, jusqu’à présent, a été bien fait. Je suis de ceux qui ont dit que ça n’a pas été bien fait. Sur les trois aspects où on gagne sur la gestion des hydrocarbures, notamment les droits, la part dans la production, les retombées fiscales et la maitrise des transactions. Tout ce qui s’est fait, jusqu’à présent, est très mal fait. Le dernier en date est le contrat scandaleux qu’on a signé pour Total avec des tranches de 50 mille barils. Ce qui est inadmissible. En ce qui concerne les transactions, je suis étonné de voir, dans la Lfr1, qu’on ait à parler de fiscaliser maintenant, alors que ces produits auraient du être fiscalisés depuis le début. J’ai, devant moi, une énième cession concernant les deux blocs de Casamance et de Saloum qui ont été alloués en 2015. Il s’agit d’un acte notarié, dûment enregistré aux impôts où il (le partenaire) cède toutes ses parts à 10 millions de francs Cfa à une société d’Emirat Arabe unis. Est-ce que vous avez autorisé cette cession ? Est-ce que vous en avez tiré les conséquences, parce qu’il faut une autorisation ministérielle. Des actes, comme cela, on en a des centaines ou le Sénégal a perdu des milliards de francs Cfa», a exposé Ousmane Sonko lors des discussions dans le projet de budget du ministère du Pétrole et des énergies.

 

 

 

 

 

 

Emile DASYLVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *