Categories Politique

Ousmane SONKO : «  Il y a la fraude fiscale à l’Assemblée nationale(…) Et j’espère qu’il n’y a pas de blanchiment de drogue »

Aujourd ‘hui a débuté les séances plénières pour l’examen du projet de Loi 2020. Une occasion que le leader du PASTEF a saisie pour s’en prendre à nouveau au gouvernement. Prenant à partie le ministre Abdoulaye Daouda DIALLO, Ousmane SONKO  l’accuse de frauder fiscalement.

« L’Assemblée nationale est une zone de non droit budgétaire. J’avais dénoncé une fraude fiscale, et c’est avéré aujourd’hui car les services du ministère des Finances ont a redressé l’Assemblée. Il y a la fraude fiscale à l’Assemblée nationale. Vous en savez quelque chose puisque vos services ont déjà redressé l’Assemblée nationale  », a-t-il déclaré en s’adressant au ministre des Finances Abdoulaye Daouda DIALLO.

Poursuivant, le député de soulever le débat sur la drogue qui a défrayé la chronique dernièrement.

« Tout le monde sait qu’il y a du blanchiment d’argent à l’Assemblée nationale. Et j’espère qu’il n’y a pas de blanchiment de drogue car un député l’a dénoncé ici. J’en profite pour féliciter l’OFNAC qui a déposé son rapport devant le procureur. Un rapport qui a également prouvé le scandale des 94 milliards. Et je demande à l’assemblée de répondre au procureur », dit-il, repris par PressAfrik.

Et  Ousmane SONKO d’ajouter que l’assemblée ne respecte aucune règle de passation des marchés publics avant de faire cas de surfacturation des prestations de celle-ci.

 

 

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *