Categories ActualitésSociété

Pierre GOUDIABY Atépa: « Seytani wakhoul deug wayé yakh na khèl ak khol… »

Pierre GOUDIABY Atépa balaie d’un revers de  main les accusations d’Aby NDOUR.

L’architecte qui vient de se prononcer sur l’affaire en direct et en exclusivité sur WALFTv estime le faire pour rassurer ses nombreux amis et sympathisants surpris par de telles allégations. « J’aurais bien voulu m’entretenir avec les Sénégalais de sujets qui impactent notre économie, sur des sujets sur  notre environnement, notamment la défense de notre littoral. C’est sur ces questions que les Sénégalais ont l’habitude de m’entendre. Personne ne me connait sur ces histoires de mœurs », explique Pierre GOUDIABY Atépa qui informe être père de cinq filles et qu’il ne saurait se rabaisser au point d’être mêlé à des histoires de mœurs.

Selon le concepteur de la Place du millénaire, « Seytani wakhoul deug wayé yakh na khèl ak khol, … ». Pour dire que les accusations ne sont toujours pas vérifiées mais peuvent susciter le doute. Pour lui, le fond de cette affaire demeure le rond-point que la sœur de Youssou NDOUR veut occuper. « Elle a voulu occuper une place sise sur le littoral. Je lui ai dit que c’est une place publique qui appartient à tout le monde et qu’elle ne pouvait l’occuper. Je pensais, après qu’on a rencontré son père que tout était rentré dans l’ordre »,  détaille Pierre GOUDIABY qui explique considérer Aby NDOUR comme sa propre fille. « Tout ce que je lui ai dit c’est devant des témoins et il n’y a rien de compromettant là-dedans. Je vais laisser au Tribunal le soin de vider cette affaire. Elle explique que je l’ai appelée à plusieurs reprises. Si on va à la SONATEL, elle est en mesure de confirmer ou d’infirmer les nombreux appels qu’elle dit avoir reçu de moi », poursuit l’architecte qui assure ne pas avoir vu Aby NDOUR depuis près de trois ans.

L’ingénieur-architecte qui exhibe fièrement la médaille (Grand-croix) que les présidents du Sénégal lui ont décernée, affirme être le premier à combattre le harcèlement sexuel. Mais, précise-t-il, il n’est pas question qu’on l’accuse gratuitement sans qu’il ne réagisse.  «Si tu m’accuses, il faut le faire sur des bases très claires», martèle-t-il.

Pour rappel, dans une vidéo qui a fait le tour de la toile, Aby NDOUR accuse sans ambages Pierre GOUDIABY Atépa de chercher à arrêter son business parce qu’elle a refusé ses avances.

 

 

https://web.facebook.com/walfadjri/videos/201429171194495/

 

 

 

 

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *