Categories ActualitésPolitique

PILLAGE DES RESSOURCES NATURELLES : La Ld-Debout met en garde le Président Macky

Les sorties des rapports de corps de contrôles, même s’ils les jugent tardives, ont revigoré les responsables de la Ld-Debout. C’est pourquoi, ils ont souligné dans leur déclaration que le pillage des ressources du pays est intolérable ! «La gabegie et les malversations financières sont impardonnables ! La vigilance des citoyennes et citoyens progressistes ne peut être divertie, ni par un simulacre de dialogue, encore moins par une proposition aussi saugrenue, liberticide et antidémocratique que l’établissement d’un statut spécial pour Dakar ! Viendra absolument et inévitablement le moment pour rendre compte et ce moment du compte rendu devant le Peuple souverain, c’est maintenant qu’il faut en prendre la pleine mesure et rectifier pendant qu’il est encore temps !», alertent Souleymane Guèye Cissé et ses camarades.

Ces derniers soulignent que le Président Sall a trouvé le Sénégal riche en or, gaz, pétrole, phosphates, zircon, forêts, soleil, eau et réserves foncières. Mais, depuis son accession à la magistrature suprême, relèvent les Jallarbistes-débout, le chef de l’Etat ne cesse de brader ces richesses dans des accords et contrats, avec des puissances étrangères, sans aucune lisibilité pour le peuple souverain, laissé plutôt à ne se contenter que de sommaires comptes rendus de presse au journal télévisé de la Rts, presque tous les soirs. D’ailleurs, ils indiquent que Macky Sall et ses alliés exécutent, de manière atroce, un nouveau plan d’ajustement structurel qu’ils refusent d’assumer devant l’opinion nationale. Ce plan, disent-ils, étouffe et écrase les populations, en ville tout comme en campagne, sans lueur d’espoir d’un avenir meilleur. «Les nombreux scandales, tardivement révélés par les rapports 2015, 2016 et 2017 de la Cour des comptes, la mauvaise gestion de la campagne arachidière, la hausse des prix du carburant et de l’électricité et ses conséquences sur la flambée des prix des denrées de base, ainsi que l’élargissement des inégalités et des clivages territoriaux, constituent les ingrédients d’une situation sociale hautement préoccupante. C’est pourquoi, il convient de tout prendre en considération et avec la plus grande responsabilité pour éviter à notre pays un tournant regrettable», constate la Ld-Debout. Qui souligne que la gouvernance du Président Sall, c’est le dilatoire, comme dernière trouvaille, à travers un «dialogue national suspect» et «l’instauration d’une dictature qui se confirme par la répression des opposants et la confiscation des libertés démocratiques».

Sur un autre registre, le Bureau politique de la Ld-Debout s’est prononcé sur la détention du leader du mouvement citoyen Frapp France dégage. Il juge, longue cette privation de liberté. C’est pourquoi, la Ld-Debout «exige la libération immédiate et sans conditions du combattant émérite, le camarade Guy Marius Sagna. La Ld-Debout prend le Peuple sénégalais à témoin que le Président Macky Sall, le Procureur Serigne Bassirou Gueye et le Juge Samba Sall seront tenus pour responsables devant l’histoire de toute atteinte à l’intégrité physique et morale de ce digne fils du Sénégal dont le courage et le patriotisme constituent des exemples de citoyenneté active, consciente et assumée, à montrer, à démontrer et à apprendre à la jeunesse sénégalaise toute entière, en tant que gage de salut pour la République».

Mamadou GACKO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *