Podor : Un magistrat rétrogradé pour avoir écroué un dignitaire religieux

Le président du tribunal de Podor, Ngor DIOP, a été affecté comme conseiller à la Cour d’appel de Thiès, ce, suite à ce que ses confrères magistrats considèrent comme des représailles, après que l’homme de loi a placé un dignitaire religieux sous mandat de dépôt, quelques semaines auparavant.

Dans un communiqué interne de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) exploité par Emedia, les robes noires expriment leur désaccord et récusent la manière dont cette affectation s’est faite, c’est-à-dire “par voie de consultation à domicile.”

“La lettre et l’esprit de l’article 6 précités n’autorisent le recours à une telle procédure que pour des cas d’urgence avérée et relativement à des fonctions qui ne sont pas des postes de responsabilité. Par conséquent, l’affectation de notre collègue Ngor Diop n’aurait jamais dû intervenir par cette voie”, expliquent les camarades de Souleymane Teliko.

Par ailleurs, aux termes de l’article 6 du statut des magistrats, “en dehors des sanctions disciplinaires du premier degré, ils ne peuvent recevoir une affectation nouvelle, même par voie d’avancement, sans leur consentement préalable, sous réserves de dispositions des articles 90 et suivants de la présente loi organique”, fulminent-ils.

Ainsi, “sous réserve de cas de nécessités de service clairement spécifiées, tout magistrat de siège doit être consulté pour pouvoir être déplacé. N’ayant pas été consulté, M. Ngor Diop ne pouvait être affecté qu’à la condition que les nécessités de service aient été dûment spécifiées. Ce qui, en l’espèce, n’a pas été le cas”, ont-il conclu.

 

 

 

 

 

 

A propos Mame birame 17993 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*