Pour avoir égorgé son père imam Ratib, Serigne Mamadou Mansour DIOP risque la perpétuité

La chambre criminelle de Dakar a jugé hier l’affaire de l’imam Ratib de la grande mosquée de Darou Salam à Sicap Diamaguene égorgé par son fils, le 24 novembre 2017.

 

Le présumé meurtrier, Serigne Mamadou Mansour DIOP qui est décrit comme belliqueux, fan des boissons alcoolisées et ne disposant pas de toute ses facultés mentales, risque la « réclusion criminelle à perpétuité » s’il est reconnu coupable. Son avocat qui lui a trouvé de nombreuses circonstances atténuantes, a plaidé pour la clémence.

Le verdict sera rendu le 2 mars prochain.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*