ActualitésFoot ballSport

Qatar 2022 : le Japon renverse l’Allemagne

Quatre ans et demi après la catastrophe en Russie, l’Allemagne se met une nouvelle grosse épine dans le pied en chutant contre le Japon (1-2) pour son entrée en lice dans la Coupe du monde 2022 !

Les Japonais ont rapidement laissé le ballon aux Allemands dans cette rencontre. Et le plan des Samurai Blue était clair : fermer les espaces et piquer sur des contres grâce à la vitesse d’Ito sur son côté droit. Une stratégie presque payante lorsque l’attaquant de Reims centrait pour Maeda dont le tir terminait au fond des filets de Neuer… Mais ce but était finalement refusé pour une position de hors-jeu (8e). Un premier avertissement qui n’a pas véritablement réveillé une équipe allemande peu inspirée dans l’animation offensive pendant un gros quart d’heure. Mais cela a bien changé par la suite.

Le tir de Kimmich repoussé par Gonda (20e) a finalement lancé le match de l’Allemagne. Derrière, les joueurs d’Hansi Flick ont accentué la pression sur le but japonais et pris l’avantage sur un penalty obtenu par Raum, pour une faute du gardien nippon dans sa surface, et marqué par Gündogan (1-0, 33e). Les Allemands ont ensuite continué de confisquer le ballon (81% de possession dans la première période) et de pousser sans parvenir à faire le break avant le renvoi des 22 hommes aux vestiaires, alors qu’un but d’Havertz a été refusé pour une position de hors-jeu (45e+5).

Les Allemands pourront avoir des regrets de ne pas avoir profité de leur domination dans le premier acte pour se mettre à l’abri. Car le Japon a su réagir en seconde période pour revenir dans le match grâce à Doan (1-1, 75e). Avant de prendre l’avantage en fin de rencontre sur un but d’Asano, qui profitait d’un mauvais alignement de la défense allemande pour faire exploser de joie les supporters japonais présents au Khalifa International Stadium (1-2, 83e) !

Un véritable coup de tonnerre pour la Mannschaft… Mais aussi une leçon pour les coéquipiers de Joshua Kimmich qui se sont montrés moins pressants après le retour des vestiaires, donnant plutôt l’impression de gérer leur avantage d’un but. Malgré les belles occasions de Gündogan, dont le tir a terminé sur le poteau, puis de Gnabry, dont la tête a été repoussée par un Gonda vigilant sur sa ligne. Et ce n’est pas l’incapacité des Allemands à se montrer dangereux en fin de match qui rassurera leurs supporters…

What's your reaction?

Related Posts

1 of 2 456

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *