Categories Santé

Quels aliments pour lutter contre la dysfonction érectile ?

La dysfonction érectile, que l’on n’appelle plus impuissance depuis longtemps, est fréquente chez les hommes, et son risque augmente avec l’âge. Et si une alimentation riche en certains nutriments permettait de l’écarter ?
La dysfonction érectile désigne l’impossibilité d’obtenir une érection satisfaisante et/ou durable. L’étude s’est penchée sur les moyens de prévenir la dysfonction érectile. Celle-ci a de nombreuses causes, mais semble principalement liée à la santé vasculaire. En suivant 25000 hommes pendant 10 ans, les chercheurs ont pu lier leurs habitudes alimentaires et l’apparition de dysfonction érectile. C’est un problème fréquent : au cours d’une étude, plus de 35% des hommes ont vu des symptômes apparaître pendant un suivi de 10 ans à peu près.
Mais surtout, il apparaît que les hommes qui consomment le plus de certains antioxydants sont protégés contre la dysfonction érectilepar rapport à ceux qui en consomment le moins. Certains nutriments sont particulièrement concernés : les flavones, les flavonones, et les anthocyanes. On les trouve notamment dans les fruits, et plus particulièrement encore dans les fruits rouges ou foncés, et les agrumes. La diminution du risque est de 11 à 16% selon les antioxydants étudiés.

Les antioxydants et la santé de nos vaisseaux sanguins

Ce résultat n’est pas vraiment étonnant, puisque l’effet protecteur des antioxydants sur la santé des vaisseaux sanguins est déjà bien connu. Mais leur effet spécifique sur la dysfonction érectile n’avait jamais été étudié. Les chercheurs rappellent aussi les 5 meilleures sources des antioxydants efficaces contre la dysfonction érectile :
  • Fraises
  • Myrtilles
  • Vin rouge
  • Pommes et poires
  • Agrumes.
Notons cependant que si le vin rouge contient des antioxydants, l’alcool en excès est une cause majeure de problèmes cardiovasculaires, impuissance comprise !

Faut-il se gorger de myrtilles pour résister à la dysfonction érectile ?

Attention, le but de cette étude n’est pas de nous faire manger encore un « fruit miracle » de plus. Essayer de manger plus d’anthocyanesn’a pas vraiment de sens dans la mesure où nous ne pouvons pas mesurer leur présence dans nos assiettes. Mais il est utile de retenir que manger plus de fruits en général diminue le risque de dysfonction érectile de 14% environ. Ils sont en effet une source majeure d’antioxydants.
Mais bien sûr, si vous souhaitez prévenir la dysfonction érectile, manger des fruits n’est pas suffisant… Il faut aussi avoir une alimentation équilibrée d’une manière générale, éviter les facteurs de risque au premier rang desquels on trouve l’alcool et le tabac, et avoir une activité physique régulière. Toutes ces bonnes habitudes sont la clé de la bonne santé cardiovasculaire, et aussi de celle de votre érection.
E-sante 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *