Categories ActualitésEconomie

Rapport Banque Mondiale : Le Sénégal toujours dans la catégorie « moyen inférieur »

La Banque mondiale a publié son rapport annuel classant les pays en fonction de leur revenu national brut (RNB) par habitant, à savoir le PIB plus les revenus nets reçus de l’étranger pour la rémunération des salariés, la propriété et les impôts et subventions nets sur la production. L’institution de Breton Woods classe annuellement les économies du monde en quatre catégories de revenus: élevé, moyen supérieur, moyen inférieur et faible.

Dans ce rapport, il est fait état des économies à revenu «faible», c’est-à-dire des pays dont le revenu est inférieur ou égal à 1.035 dollars, des économies à revenu intermédiaire «moyen inférieur» dont le RNB par habitant est compris entre 1.036 et 4.045 dollars, les économies à revenu intermédiaire «moyen supérieur» dont le RNB par habitant se situe entre 4.046 et 12.535 dollars, et, enfin, les économies à revenu «élevé» dont le RNB par habitant est de 12.536 dollars et plus. Ces catégories sont actualisées tous les ans.

Si au Sénégal, ce rapport, publié au début du mois de juillet 2020, n’a suscité le moindre commentaire, ni de la presse ni des tenants du pouvoir, c’est que le régime de Macky SALL est loin de pouvoir s’en targuer. En effet, avec 1450 dollars, le Sénégal est logé dans la catégorie des économies à revenu intermédiaire «moyen inférieur» et devance des pays comme l’Afghanistan, l’Erythrée, l’Éthiopie, la Gambie… . Mais, en dépit de son taux de croissance vanté par les autorités, le Sénégal est loin derrière le Kenya, la Lybie, la Mauritanie…

A noter que dans ce classement, après les Seychelles, Maurice a intégré, depuis le 1er juillet 2020 et pour la première fois de son histoire, la catégorie des pays à revenu élevé, et ce grâce à un revenu national brut par habitant en hausse de 3,5% en 2019 par rapport à 2018 et qui s’établit à 12.740 dollars.  Jusqu’à présent, Les Seychelles, l’archipel de 115 îles situé dans l’océan indien et comptant un peu plus de 100 000 habitants, était le seul représentant de l’Afrique dans cette catégorie avec un revenu national brut par habitant de 16.870 dollars, largement supérieur à la moyenne mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Le360Afrique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *