Categories Santé

Les ravages de la pneumonie au Sénégal : 2 800 enfants décédés en 2018

Les statistiques sur la pneumonie au Sénégal sont alarmantes. En effet, rien qu’en 2018, 2 800 enfants ont perdu la vie à cause de cette maladie. Pis 84 041 cas de pneumonie ont été dénombrés de janvier à octobre  2019, selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh). Des chiffres communiqués, hier, lors d’une conférence de presse en marge de la célébration de la Journée mondiale de la pneumonie.

Au Sénégal 2 800 enfants sont décédés à cause de la pneumonie en 2018 soit 12 % des décès des enfants de 0 à 5 ans. Et 84 041 cas de pneumonie en 2019, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh). Des chiffres qui ne sont que la face visible de l’iceberg, parce qu’il y a des cas qui ne sont pas signalés au niveau de la communauté, selon Dr Aliou Badara Kâ, pneumologue à la direction de la santé de la mère et de l’enfant. Ce dernier regrette cette situation malgré les progrès considérables réalisés notamment dans le cadre de la prévention et de la prise en charge des cas au niveau de l’ensemble de la pyramide sanitaire. Le spécialiste estime pourtant que ces décès liés à cette maladie sont évitables mais le hic est que la demande de soins dont le taux de pourcentage est estimé à 59 % en 2018 reste encore faible pour les enfants atteints de cette pathologie. «Si on veut réduire la mortalité infanto-juvénile, il faudrait qu’on fasse un focus sur les décès néonatales pour atteindre les résultats escomptés. La progression pour réduire les décès est constante mais nous sommes loin des résultats attendus. D’où la nécessité d’inviter les populations à faire des recours précoces aux soins. Il faut signaliser aussi les causes de tous ces décès des enfants, le tiers est associé à la malnutrition», lance-t-il. C’était, hier, en conférence de presse à l’occasion de la Journée de la pneumonie, célébrée chaque 12 novembre

 

 

 

 

 

Samba BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *