RDC : Akon signe un accord sur le cuivre et le cobalt

L’artiste hip-hop américain d’origine sénégalaise, Alioune Badara Thiam «Akon», a lancé une autre entreprise commerciale sur le continent africain. Cette fois, l’impressionnante entreprise se situe dans l’industrie minière de la République Démocratique du Congo, car il a signé un accord pour financer une mine de cuivre et de cobalt dans ce pays d’Afrique centrale, dans le cadre d’une co-entreprise avec un mineur d’État.

La star américaine Alioune Badara Thiam «Akon» à travers la société White Waterfall LLC, enregistrée aux États-Unis, se lance dans une autre entreprise commerciale sur le continent africain. L’impressionnante entreprise se situe dans l’industrie minière de la République démocratique du Congo (Rdc), car il a signé un accord pour financer une mine de cuivre et de cobalt dans ce pays d’Afrique centrale dans le cadre d’une co-entreprise avec un mineur d’État. L’un des contrats qui aurait été signé par le chanteur nominé aux Grammy Awards, le 14 décembre de l’année dernière, révèle l’engagement de White Waterfall à verser une prime à la signature de 2 millions de dollars (plus de 1,08 milliard FCFA) et à financer une étude de faisabilité de la réserve de Kimono, dans la province du Haut Katanga.

«Akon», son équipe et les représentants de son entreprise ne se sont pas encore pleinement ouverts au public et aux médias internationaux sur le projet, apparemment le plus récent d’une série de mouvements commerciaux et philanthropiques sur le continent africain, au cours de la dernière décennie. Akon City futuriste de 6 milliards de dollars (3 200 milliards FCFA) au Sénégal et une crypto-monnaie appelée Akoin, sont deux des entreprises les plus populaires lancées par Akon. Mais, il y en a ceux qui remettent en question les actions du chanteur et se demandent si elles sont plus intéressées ou s’il y a de véritables éléments de développement continental dans leur tissu. Selon le site web officiel de l’entreprise, White Waterfall est un fonds de capital-investissement qui investit dans des sociétés minières qui ne sont pas cotées en bourse. La Rdc est le premier producteur de cuivre en Afrique et le premier producteur mondial de cobalt. Le pays a subi une exploitation économique considérable pour ses abondantes ressources naturelles aux mains d’entités occidentales.

 

 

 

Afrik.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*