Categories ActualitésFoot ballSport

Sadio Mané et Salah «ont grandi»

Le Sénégalais et l’Égyptien de Liverpool ont confirmé, sur le terrain du Racing Genk, leur réconciliation annoncée en septembre dernier. Tout semble être maintenant : «C’est toi mon pote. C’est réciproque».

«Avec Salah ? C’est oublié. Ce sont des choses qui se passent dans le football. Parfois, il faut dire les choses face à face. Parfois, il arrive ça. Mais nous nous sommes réconciliés et nous sommes redevenus de très bons amis, comme avant. Nous nous sommes dit des vérités». Apparemment, ces propos tenus en septembre dernier par Sadio Mané, à la chaîne de télévision française Canal+, ne sont pas de vains mots.

Les images parlent d’elles-mêmes. La plus marquante est arrivée au début du dernier quart d’heure de la partie, juste après que Mohamed Salah a offert une passe décisive à Sadio Mané pour le troisième but des Reds (77e). Sadio Mané a hérité d’un décalage de Mo Salah pour porter le score à 0-3 d’un joli piqué (77e). L’ancien Messin est allé directement remercier son coéquipier.

Avant-hier, mercredi, à l’occasion de la troisième journée de Ligue des champions européenne, on a vu les deux hommes s’étreindre fort sur la pelouse du Racing Genk (Belgique). Avec de larges sourires qui expriment toute une joie de jouer et de gagner ensemble. Dix minutes après, l’ancien sociétaire de Southampton n’a fait que «payer une dette» à l’Egyptien qui a lancé, en premier, le signal fort de la réconciliation. Mané a servi l’attaquant passé par Fc Bâle (Suisse) pour le quatrième but.

Au finish, Liverpool s’est imposé (1-4). Les détenteurs du trophée de la Ligue des champions restent au contact du leader du groupe E, Naples (7 points). Liverpool (6 points) maintient sa deuxième place. Salzbourg (3e, 3 pts) et Racing Genk (4e, 1 point) sont distancés dans la course aux huitièmes de finale.

Le différend Mané-Salah semble donc vraiment oublié. Pour rappel, le Sénégalais formé à Génération Foot avait poussé un gros coup de gueule à l’encontre de l’Égyptien, lors de la quatrième journée de Premier League anglaise. La raison est liée à l’attitude de l’ancien joueur de Chelsea et de l’As Rome qui avait préféré jouer seul que de servir son coéquipier devant le but. La scène avait fait le tour du monde en images.

Adama COLY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *