Categories ActualitésEconomie

Saint-Louis : L’arrivée d’Auchan crée la psychose

S’organiser pour ne pas disparaître. Tel est le maître mot des commerçants Saint-louisiens qui craignent l’installation du géant français de la distribution.

À Saint-Louis, l’installation annoncée de la firme Auchan est diversement appréciée. Les commerçants qui sont directement impactés dénoncent la proximité du site choisi avec le marché. Ces acteurs du secteur commercial abordent, aussi, le lancinant problème des embouteillages. D’ailleurs, certains d’entre eux, une quarantaine, s’organisent pour tenir leur rang malgré l’arrivée d’un concurrent qui fait trembler tout le monde. En effet, pour faire face à la menace que constitue Auchan, ce consortium s’évertue à trouver un terrain, de préférence, dans la zone de Gandon, à quelques encablures de la commune de Saint-Louis, dans l’optique d’y installer un centre commercial multifonctionnel qui lui permet d’avoir du répondant face à l’ogre Auchan.

Leur vécu et leur capital expérience en bandoulière, ces commerçants entendent mettre à profit leur connaissance du milieu pour faire mouche. Conscients que leur seule bonne volonté ne suffit pas, ces acteurs économiques réclament le soutien des pouvoirs publics. À l’instar, notamment, des pays européens qui subventionnent, à coups d’euros, leurs concitoyens de la diaspora. En tout cas, dans la capitale du Nord, les commerçants émettent de sérieuses réserves au sujet de l’installation programmée de Auchan dans cette partie du pays. Le site choisi n’agrée point les commerçants de Saint-Louis qui pointent la proximité avec le marché qui polarise quelques 500 individus qui vivent de l’activité commerciale. «Le président Macky Sall a demandé aux Sénégalais de se préparer à vivre avec le Coronavirus. De la même manière, nous nous préparons à cohabiter avec Auchan, ce visiteur qui est parti pour rester. Seulement, nous invitons les autorités à faire le nécessaire pour faciliter cette cohabitation», souhaitent-ils. Nos interlocuteurs poursuivent en ces termes : «Mais, pour l’instant, nous pensons que Auchan doit trouver un site à l’entrée ou à la sortie de la ville. Nous voulons que l’Etat prête une attention particulière à nos préoccupations et nous aide à mieux appréhender cette situation. D’autant que ce sont près de cinq cents jeunes commerçants impactés qui risquent de tomber dans la précarité». Aujourd’hui, rien que cette éventualité fait craindre le pire chez ces derniers qui pourraient se retrouver dans une situation inconfortable. La recrudescence des embouteillages et autres bouchons sur l’axe Dispensaire de Sor/Pont Faidherbe est aussi un motif de rejet pour les commerçants qui verraient bien Auchan prendre ses quartiers du côté de Ngallèle en allant vers Maka Toubé ou à l’entrée de Saint-Louis, sur le site de Méridien. Pour l’heure, une réouverture des négociations est souhaitée par les commerçants de Saint-Louis qui espèrent l’implication du chef de l’Etat.

 

 

 

 

 

Gabriel BARBIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *