Categories ActualitésPolitique

SALIOU SAGNA, SECRETAIRE GENERAL DE LA FNCL… «Seule l’opposition contributrice est au dialogue»

Il fait partie des nouveaux visages du Pds sur lesquels Abdoulaye Wade compte pour revenir au pouvoir. Dans cet entretien, Saliou Sagna revient sur le motif de l’absence du Pds au dialogue national. Il affirme qu’il n’appartient pas à Macky Sall de choisir les plénipotentiaires du Pds. Ce rôle, dit-il, est dévolu à la personne morale du Pds. Par ailleurs, le secrétaire général de la fédération nationale des cadres libéraux  considère l’opposition qui prend part à ce dialogue comme «contributionniste».

Walf Quotidien: L’actualité c’est le procès Lamine Diack renvoyé au mois de juin prochain. J’imagine que le Pds rit sous cape?

Saliou SAGNA : Lamine Diack est un Sénégalais comme nous autres. C’est un être humain. Nous ne pouvons pas lui souhaiter un malheur. Toujours est-il que le Pds fera des révélations. C’est lui-même qui a investi de l’argent pour combattre Karim Wade. C’est à partir de cet argent issu du dopage qu’il a financé les adversaires de Karim. Nous souhaitons qu’il en sorte indemne. Il a utilisé ces fonds pour nous combattre, aujourd’hui c’est le retour du bâton.

Vous tenez donc à ce que justice se fasse ?

Il occupait des fonctions à l’internationale. C’est l’image du Sénégal qui est mise en cause. Nous ne maîtrisons pas le dossier pour nous prononcer, mais nous pensons qu’ils ont eu avant tout des indices avant de procéder à son inculpation. Son fils est là, à Dakar, alors qu’il est placé en résidence surveillée en France. Alors que Karim a quitté la France pour venir affronter la rigueur de la vie carcérale.

Si on faisait le parallèle entre Karim et Pape Massata Diack, Karim n’est pas au Sénégal et ne se bat

Il se trouvait en France, ils l’ont convoqué, il est venu et ils l’ont mis au gnouf. Il a finalement été gracié et déporté. Il ne s’agit pas d’exil, Karim a été déporté. S’il ne s’agissait pas de déportation, comment se fait-il que le jour où il partait toutes les communications et l’internet soient bloqués? Comme Ahmadou Bamba, il a été déporté. Mais Karim reviendra.

Vous êtes du Pds, Karimiste de surcroît, n’êtes vous pas gênés de vous battre pour une personne qui est absente du champ politique?

Cela ne me gêne aucunement. Je suis d’abord secrétaire général de section du Pds de Sindian. Parallèlement à cela, je suis membre du Comité directeur du Pds. Nous menons un combat. Karim a été déporté. Nous ne sommes pas impuissants. Si on l’était, aujourd’hui on ne parlerait plus du Pds. Le patron de l’Apr avait juré de réduire l’opposition à sa plus simple expression. Le Pds est toujours là, s’il n’est pas le premier parti du Sénégal. Dans chaque village et collectivité territoriale du Sénégal, vous trouverez des militants du Pds. C’est le parti le mieux structuré à l’heure où nous parlons. Je ne me gênerais jamais d’être avec Karim. Le terme karimiste est un peu péjoratif. Je suis avec Karim et je l’assume. Dans la vie, il faut avoir des choix. J’ai vécu beaucoup de péripéties au Pds. Si je n’avais pas cette conviction, j’aurai fait comme les autres. J’ai une occupation avant de faire de la politique. Lorsque je vois des militants du Pai du Rnd… ceux-là sont restés par conviction.

Pour parler des retrouvailles, depuis le passage de Wade au palais de la République on ne parle plus du dossier. Où se situe le blocage ?

Wade nous a dit quelque chose de très important: «Lorsque vous ne savez pas, ne parlez pas». Wade n’est pas allé au palais en position de demandeur. En bon talibé mouride, tout ce que le Khalife lui demande, il le lui concède sans contrepartie. Le Khalife lui a demandé de faire la paix avec son fils, en bon mouride il a considéré que c’est un Ndiguel. Idem pour Me Madické Niang. Ce n’est pas parce qu’il est parti au palais que la donne va changer.

Alors pourquoi boycotter donc le dialogue national?

Le Pds est un parti qui a ses statuts et son règlement intérieur, un comité directeur et un secrétariat exécutif. C’est un parti qui fonctionne. Dans ce cas d’espèce, ce serait bien de demander au secrétariat de choisir les membres qui vont représenter le Pds à ces concertations. On ne peut pas choisir pour le Pds. Le Pds n’a pas boycotté ex nihilo. Il (Macky Sall) ne lui appartient pas de choisir pour le Pds. C’est la personne morale du Pds qui doit choisir. On ne nous a pas invités à choisir. On n’a pas permis au secrétaire général de choisir ses hommes. Bara Gaye et Doudou Wade ont été choisis pour représenter le Pds au Front de résistance national et le Frn n’est pas le dialogue national. Macky Sall les a choisis sans consultation du Pds. Notre parti est bien organisé, s’il voulait qu’on y participe, il aurait  envoyé des invitations en bonne et due forme. Encore une fois, nous n’avons pas boycotté, ils ont choisi à notre place. Il y a l’élégance républicaine quand même.

Le Pds ne se sent-il pas trahi avec la participation des membres du Frn à ce dialogue ?

Nous n’irons pas jusqu’à donner ce genre de qualificatif. Nous sommes dans un cadre politique, il n’y a pas de jamais en politique. Aujourd’hui, il peut avoir des divergences, mais on peut se retrouver demain. Nous considérons cela comme une opposition «contributionniste». Ils peuvent aller contribuer. Nous, nous sommes du Pds.

Est-ce qu’il ne s’agit pas là d’une manière pour Macky de diviser les forces de l’opposition?

Macky a toujours travaillé ainsi. Cela a toujours été son schéma. Il utilise la force des Sénégalais réunis que nous lui avons donnée pour combattre. Mais il aura beau faire, il ne pourra pas détruire le Pds. Il n’y a que l’omnipotent, l’omniscient… qui pourra détruire le Pds. Le Pds ne sera ni détruit ni vendu.

Est ce que ce n’est pas parce que les discussions privées entre Wade et Macky n’ont pas abouti que vous boycottez?

Vous êtes sûr qu’il y avait des discussions ?

Pourtant certaines indiscrétions affirment que la révision du procès ou une amnistie de Karim serait les conditions des retrouvailles, est-ce vrai?

Ce que je peux vous dire, c’est que le Pds est constant. Vous ne pouvez pas avoir un parapluie aussi intense et aller chercher de l’ombre quelque part. Le parapluie c’est quoi? Vous savez aussi bien que moi que le Comité des droits de l’homme des Nations unies a demandé la révision de l’acte d’accusation. Et le Pds est dans ce sillage. Par ailleurs, ceux qui parlent d’amnistie sont les seuls à savoir pourquoi, parce que ni le Pds ni Karim n’est demandeur. Quand même, le Comité ne peut pas nous donner cette possibilité et qu’on s’arcboute sur une amnistie.

Vous avez rompu avec vos alliés, comment ferez-vous pour reconquérir les collectivités locales?

Un bon général ne dévoile jamais sa stratégie de guerre. Mais rassurez-vous, le moment venu, le Pds sera présent dans les 557 communes du pays. Maintenant, est-ce que les élections auront lieu l’année prochaine, personne ne sait. Si vous regardez le timing du dialogue, on nous dit qu’il va durer trois mois, mais il peut aller au-delà. Qui sait. Je ne sais pas comment le dialogue fonctionne, le comité de pilotage se retirera peut-être un temps pour faire un rapport à rendre au président de la République. Ce dernier prendra un temps pour le lire. Maintenant, si l’éventualité d’une refonte totale du fichier électoral se posait, nous serons presque en septembre. Et si le scrutin est pour le mois de mars, comme il le dit, est-ce qu’on pourra opérer une refonte totale du fichier? Je ne dis pas que cela ne se fera pas, mais est-ce qu’on pourra entre septembre et mars inscrire tous les nouveaux électeurs. Si la commission cellulaire chargée du dialogue politique proposait l’audit tel que préconisé: aller de la base au sommet, commune par commune, département par département, ça nous prendra combien de temps. A mon humble avis, est-ce qu’ils ne sont pas en train de jouer pour faire en sorte que les locales se tiennent en 2022, couplées aux législatives. Le député Moustapha Cissé Lô a demandé à ce qu’on reporte toutes élections jusqu’en 2024. Est-ce qu’ils ne sont pas dans cette dynamique? Mais quoi qu’il en soit, au Pds, nous travaillons comme si les élections devaient se tenir ce soir à 18 heures.

Propos recueillis par Magib GAYE&Charles.G.DIENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *