Categories ActualitésPolitique

SCANDALE PETRO-TIM : La faute d’Aliou Sall, selon Tanor et ses alliés

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. Les socialistes et leurs alliés de 2012 regroupés autour de la coalition Benno ak Tanor ont décidé de juger et surtout de blanchir Aliou Sall, le frère de Macky Sall.

Aphone depuis l’éclatement de cette affaire, le Ps est sorti de son silence, et c’est pour innocenter Aliou Sall.  Dans un communiqué, la coalition Benno ak Tanor affirme qu’«Aliou Sall n’a commis de faute que d’être le frère du Président Macky Sall».  D’ailleurs, elle se félicite de sa démission de la direction de la Caisse des dépôts et consignations pour permettre, selon elle, à la justice de faire son travail et favoriser la manifestation de la vérité. Ousmane Tanor Dieng et ceux qui l’ont soutenu lors de la présidentielle de 2012 considèrent que cet acte posé par Aliou Sall à la suite d’accusations de corruption présumée, est le «reflet d’un courage politique» face à un reportage «truffé de mensonges et de contrevérités», saisi au rebond par une «opposition revancharde» qui n’arrive pas à «digérer sa cuisante défaite» du 24 février 2019. Mieux, les socialistes soulignent que les réponses «pertinentes» fournies par Aliou Sall lors de sa conférence de presse montrent clairement le «caractère tendancieux» du reportage de la Bbc qui n’a pas voulu tenir compte des réponses qu’il a apportées par le biais de ses avocats.

Aussi, cette coalition soutient que le mémorandum produit par le gouvernement du Sénégal, le 05 juin 2019, «rétablissant la vérité» par le rappel chronologique de la procédure d’attribution dans le dossier Pétro-Tim concernant les blocs Saint-Louis offshore profond et Cayar Offshore profond, devait servir à taire les velléités d’une «opposition malhonnête, en mal de popularité» et qui ne cherche qu’à «brûler» le pays. «C’est pourquoi la Coalition Benno ak Tanor souscrit à la décision du gouvernement, par le biais du Ministre de la justice, de saisir le Procureur général de la cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête portant sur les faits. Ainsi, par ce fait, l’occasion est donnée à tous ceux qui détiennent des éléments sur la question de les mettre à la disposition de la justice». D’ailleurs Benno ak Tanor rappelle que le gouvernement du Sénégal s’est attelé depuis 2013 à poser des actes favorisant une gestion transparente des ressources naturelles du pays. C’est ainsi qu’il a  adhéré volontairement à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie). En outre, la publication systématique de tous les contrats miniers et pétroliers et la création du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz et son ouverture même à l’opposition et à la société civile sont autant d’actes posés pour la transparence dans l’exploitation de nos ressources. C’est pourquoi dans le communiqué Benno ak Tanor estime  que le documentaire de la Bbc et la «récupération» qui en a été faite par une certaine partie de l’opposition minoritaire, au-delà de la personne de Aliou Sall, ne visent qu’à déstabiliser le Sénégal au moment où toutes les forces vives du pays ont répondu favorablement à l’appel au dialogue inclusif fait pour le Président Macky Sall. Enfin, Benno ak Tanor appelle tous les citoyens sénégalais à se mobiliser par tous les moyens pour défendre la République, des «tentatives de déstabilisation par des forces obscures» qui s’appuient sur des «marionnettes avides de pouvoir» qui ont perdu toutes les élections auxquelles elles ont participé depuis l’avènement du président Macky Sall au pouvoir en 2012.

Charles Gaïky DIENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *