Categories Politique

Serigne MBOUP, ex-DG de PETROSEN : «C’est avec l’ancien président WADE que Petro Tim a signé »

(THIES) – «La question pétrolière et gazière est une question très sérieuse et assez sensible qu’il faudrait l’aborder en toute responsabilité et éviter de la politiser ».

C’est du moins l’avis de l’ancien directeur général de Petrosen et actuel Président de conseil d’administration (Pca) de la Société africaine de raffinage (Sar), Serigne Mboup. Lequel était, avant-hier, l’invité du club de la presse thiessoise pour se prononcer sur ladite question qui fait l’actualité depuis la publication du reportage de la chaine BBC sur ce que l’on pourrait appeler des micmacs financiers aux relents pétroliers auxquels se seraient livrés la société Frank Timis Corporation et son associé sénégalais, Aliou Sall, frère du président de la République. Un reportage qui, il faut l’admettre, sonne un véritable coup de botte dans la fourmilière, avec des sorties aussi différentes que varier pour donner le tournis aux citoyens non avertis.

Aussi, pour l’expert en la matière, Serigne Mboup, qui a eu à conduire nombre de négociations de contrats de prospection dont celui qui a fait l’objet des découvertes de gisements pétroliers aux larges de Sangomar, de regretter que pour des considérations politico-politiciennes et des intérêts du moment, des responsables comme l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, fassent des sorties. Cela, pour attaquer des positions qu’eux-mêmes défendaient quand ils étaient aux affaires. Surtout que, selon lui, ce contrat qui est aujourd’hui au centre des polémiques est le meilleur contrat minier que le Sénégal a eu à négocier et qu’en conséquence le président Macky Sall ne pouvait ne pas signer le décret. Et de rappeler que Macky Sall n’a, en réalité, fait que parapher un décret que son prédécesseur avait rédigé et qu’il n’avait pas eu le temps de signer. «Ce qui s’est réellement passé, c’est que c’est Petro-Tim Limited qui a signé. Et c’est avec l’ancien président Abdoulaye Wade qui a eu, à l’occasion, à signer le meilleur des contrats que le Sénégal a eu à signer à l’époque car l’Etat s’est retrouvé entre 58 et 74 % des retombées de ce dit contrat. Les deux parties ont convenu d’un rapport de présentation sanctionné par un décret d’approbation. Mais l’alternance étant survenue entre temps, son successeur ne pouvait pas venir demander à son administration de dater à posteriori ou alors d’antidater ce décret. C’est ainsi qu’il a été repris le rapport de présentation mot pour mot, virgule par virgule, pour que le décret puisse enfin être signé». Et poursuit-il, ce n’est qu’après que Petro-Tim Limited coté en bourse et qui appartient à un groupe de sociétés a transféré le permis à Petro-Tim Sénégal qu’il a créé conformément aux dispositions du code minier en vigueur. Contrairement à tout ce qui est en train de se dire, Frank Timis n’est venu ex-nihilo pour négocier un quelconque contrat dans le pays mais adossé à un groupe mondialement reconnu. «Ce contrat a été octroyé par le président Abdoulaye Wade et le ministre d’Etat Karim Wade dans des conditions qui respectent toutes les normes requises en la matière et dans l’intérêt exclusif du peuple sénégalais. Et le président n’avait aucune raison de ne pas le signer parce que c’était le meilleur contrat que le Sénégal a jusqu’à alors jamais signé», dira-t-il.

 

 

 

 

Sidy DIENG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *