Categories Politique

Seydi GASSAMA : « Nous n’accepterons pas cette hausse injustifiable»

Présent à la manifestation de ce vendredi, le président de Amnesty Sénégal, qui a pris la parole au nom des défenseurs des droits humains, a déploré le recul de la démocratie au Sénégal.

«Ils sont détenus de façon injuste. Nous exigeons leur libération immédiate et sans condition. Les Mauritaniens ont marché hier jusqu’au palais présidentiel sans risque. Ils sont détenus de façon injuste et arbitraire», déplore-t-il. Sur le sujet de la hausse de l’électricité, le défenseur des droits humains dira  que «c’est Macky SALL qui avait promis, une fois réélu à la tête de pays, de baisser le prix de l’électricité. D’autant plus Makhtar CISSE, l’ancien directeur général de la SENELEC avait déclaré qu’elle est solvable. Nous n’accepterons pas cette hausse injustifiable». Dans la foulé, les étudiants soutiennent que tant que leurs camarades et professeurs ne sont pas libérés, il n’y aura plus cours dans les universités. Selon leurs porte-paroles du jour, Saliou Sarah KEÏTA de la coordination des étudiants du Sénégal et Assane DIAW du collectif des amicales d’étudiants de l’UCAD, Guy Marius, Dr Babacar DIOP et Cie sont des otages.

 

 

 

 

 

 

WALF

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *