Categories Politique

Seydou GUEYE :«Macky a décidé lui-même de se mettre en quarantaine»

Après le communiqué du gouvernement, avant-hier, indiquant que le président de la République, s’est mis en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19,  le ministre conseiller en communication de la présidence de la République s’est invité, hier, au plateau de «Kinkéliba » sur la Rts.

Et c’est pour donner des assurances par rapport à la situation et l’état de santé du chef de l’Etat. «Il (Macky Sall, Ndlr) va très bien. J’ai échangé avec lui, hier (mercredi, Ndlr), en milieu de soirée. Mais ce qu’il faut dire c’est que le président de la République a été en contact avec une personne qui finalement s’est révélée positive à la Covid-19. Et conformément aux recommandations médicales quand on est dans cette situation, la première chose à faire c’est de se soumettre au test. Et il a été testé et les résultats sont revenus négatifs. Donc le président de la République n’est pas malade. Il n’est même pas un cas suspect pour être beaucoup plus précis. Il a pris cette décision lui-même de se mettre en quarantaine. Les gens disent qu’il a été mis en quarantaine, non. Il a décidé lui-même de se mettre en quarantaine, puisque c’est une question de responsabilité», renseigne Seydou Guèye. Pour ce dernier, le président de la République a pris toute sa responsabilité à la hauteur de sa mission et de sa position de chef de l’Etat, parce que «nous sommes dans le registre de la transparence et dire les données de la situation». Lesquelles  sont les suivantes : Il a eu à être en contact avec une personne qui, finalement, s’est révélée positive au coronavirus. Lui-même a été testé et les résultats sont revenus négatifs donc : responsabilité et transparence. Puisqu’il faut, dit-il, une communication ouverte et avant que les gens ne se jettent dans des spéculations. Et le troisième élément qui semble essentiel aux yeux du ministre conseiller, c’est de la pédagogie pour que les populations apprennent et comprennent que nul n’est à l’abri et que le virus peut provenir de partout. D’où la vigilance et le respect des gestes barrières. Car, pour lui, se mettre en quarantaine, c’est se protéger davantage et d’exposer moins les autres. De ce point de vue, il soutient qu’il n’y a aucune inquiétude et d’ailleurs le gouvernement n’a même pas besoin de rassurer les Sénégalais mais de les donner avec certitude la situation du moment.

«Je veux donner aussi un autre élément complémentaire notamment la continuité  de l’Etat. Nous avons toujours joué sur la période sur les potentiels et ce qui a été mis en œuvre en termes de nouvelles méthodes de travail avec les visio-conférences et les réunions à distance. Et ce modèle a prouvé son efficacité, puisque si on faisait le bilan, on n’a tenu des Conseils des ministres par visio-conférence. Nous avons eu des rencontres de niveau international et mondial comme le sommet de l’Union africaine et d’autres rencontres qui se sont déroulées avec une efficacité maximale en visio-conférence. Et parfois on peut arriver même à dire qu’il y a un gain de temps potentiel avec ce format. Puisqu’on se focalise sur l’essentiel», indique M. Guèye. Qui assure que le président de la République continue à gérer le pays en tant que commandant en chef toujours dans la même perspective de promotion des gestes barrières et d’alerte pour que tout le monde adopte les éléments qu’il a posé en termes de stratégies que sont : la responsabilité individuelle, l’engagement communautaire pour l’information et la présence de l’Etat pour la prise en charge. «Donc il n’y a pas de difficulté, ni de vacance du pouvoir, ni d’intérim organisé. Le président de la République va continuer dans sa période de quarantaine à conduire les affaires et cette guerre qu’il a déclaré contre ce virus», assure encore Seydou Guèye.

 

 

 

 

 

                                                      Samba BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *