Soupçonné d’espionnage au profit de la Russie, un gradé de l’armée française écroué

La ministre des Armées, Florence Parly, a confirmé ce dimanche 30 août qu’un officier français faisait l’objet d’une procédure pour des soupçons de collusion avec une puissance étrangère.

Une taupe dans l’armée française ? C’est ce que craint l’état-major et la ministre des Armées, Florence Parly. Au micro d’Europe 1 ce dimanche 30 août, elle a confirmé qu’un officier de l’armée française faisait l’objet d’une procédure judiciaire.

L’homme a été mis en examen le 21 août dernier pour des chefs d’accusation de livraison d’informations à une puissance étrangère, collecte d’informations portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation en vue de les livrer à une puissance étrangère, intelligence avec une puissance étrangère portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation et compromission du secret de la défense nationale par une personne dépositaire de ce secret et placé en détention provisoire, affirme Franceinfo.

Des documents fournis aux services secrets russes

L’homme, en poste dans une base militaire en Italie, est soupçonné d’avoir livré des documents sensibles aux services secrets russes. L’homme a été arrêté par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), alors qu’il s’apprêtait à repartir en Italie à la fin de ses vacances. Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé, à Paris.

Florence Parly affirme avoir « pris toutes les mesures de sauvegarde qui étaient nécessaires ».

 

 

 

 

 

 

Midilibre

A propos Mame birame 17335 Articles
Rédacteur en chef de walfnet.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*