Categories SantéSociété

«La stratégie du ministère de la Santé, une voiture sans système de freinage», regrette l’anesthésiste réanimateur Dr Mansour DIOUF

«C’est dommage !», regrette l’anesthésiste réanimateur Dr Mansour DIOUF , commentant la nouvelle stratégie adoptée de confinement des cas contacts à leur domicile.

Selon lui, « c’est un gaspillage » orchestré par les services d’Abdoulaye DIOUF SARR , pour avoir décidé de confiner les cas contacts dans les hôtels et autres immeubles réquisitionnés pour cette cause. «On les avait avertis, mais ils voulaient faire à leur tête. C’est du gaspillage de confiner les cas contacts dans des hôtels au frais du contribuable », a déclaré Dr Mansour DIOUF .

 

Et de poursuivre : «il y a des personnels de santé qui n’ont même pas des équipements de protection et sont ainsi livrés à la contamination du virus. Mais en ce même moment, on débourse des milliards de nos francs pour confiner des cas asymptomatiques et cas contacts dans des hôtels. Nous voilà avec plusieurs cas de contaminations dans le rang du corps médical». Ce changement, selon le réanimateur, est évident car «comment espérez-vous prendre en charge les malades si les personnels de santé sont infectés, faute d’équipements de protection et les hôpitaux sont ensuite fermés ? » s’est-il interrogé, avant de qualifier la stratégie du ministère de la Santé «d’une voiture sans système de freinage».

Et selon lui, la motivation qui explique un tel choix des services d’Abdoulaye DIOUF SARR «c’est pour faciliter la surfacturation et des services de copinage» car, «c’est impensable d’imaginer adopter une telle disposition dans une pareille circonstance». «Le ministère de la Santé s’est confiné dans un mutisme total» a-t-il déclaré pour conclure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Sud Quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *