Succession d’Idrissa DIALLO : Six candidats pour un fauteuil

 Le successeur du défunt Idrissa Diallo sera connu le jeudi prochain, date du scrutin. Ces six candidats au poste de maire de Dalifort, dont les favoris sont passés à la loupe par leur collègue Moussa Gaye.

 

Ils sont six candidats à la succession de feu Idrissa Diallo. Il s’agit d’Alioune Sy, secrétaire national chargé des élections de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) et ancien directeur de campagne et mandataire du candidat Idrissa Diallo. Cet ancien adjoint au maire, espère offrir à l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye son premier maire.

«Alioune Sy est le meilleur candidat, il a le meilleur profil. C’est le plus âgé et le plus expérimenté avec 15 ans de présence au conseil municipal», affirme Moussa Gaye, un conseiller municipal qui n’est pas candidat. En face, il y a Thierno Fall, un agent municipal qui se réclame de la coalition Khalifa président et qui est également sur les starting-blocks. Son rêve est de poursuivre le travail du défunt maire Idrissa Diallo. Une source proche de la coalition Taxawu Sénégal révèle qu’il est coaché de très près par Khalifa Sall qui s’est impliqué dans cette élection. «C’est le plus jeune des élus avec un niveau d’études qui reste à désirer. En plus, il manque terriblement d’expérience», soutient Moussa Gaye.

Ces deux candidats feront face à quatre autres plus ou moins liés à la mouvance présidentielle qui part en ordre dispersé. En effet, Mamadou Mbengue, le candidat de l’Apr/Benno Bokk Yaakaar est dans la course. Mais à en croire Moussa Gaye, il n’a jamais été assidu aux réunions du conseil municipal. «Je demande où est-ce qu’il va trouver les voix nécessaires pour gagner puisqu’en 2014 Benno n’avait que 8 conseillers», dit-il.

Il y a également Abdou Diouf, membre du parti de DiopSy. Astou Traoré, adjointe au maire et ancienne militante socialiste est également de la course. Enfin, il y a Cheikhna Diop, de la Fédération des écologistes du Sénégal (Fdes).

Awa Niang l’intruse. Elle n’est pas candidate. Mais de source sûre, le député Awa Niang manœuvrerait en promettant monts et merveille pour imposer son poulain Mamadou Mbengue. «Faux, je n’ai rien promis, absolument rien», rétorque Awa Niang. «Nous avons notre candidat qui est Mamadou Mbengue, on se bat pour son élection, pour avoir la mairie et pour concrétiser le souhait du président de la République, parce que la commune de Dalifort est aux mains de l’opposition depuis de 2009», poursuit-elle.

Idrissa Diallo, qui fut très proche de Khalifa Sall, est décédé le 28 décembre dernier des suites d’une maladie. En 2014, sa coalition a remporté le scrutin avec 33 conseillers sur 49. Il n’y a pas de délais de rigueur pour l’élection d’un maire. Etant donné que le conseil se réunit chaque trimestre, le scrutin se tient lors du conseil municipal le plus proche. Le sous-préfet peut également décider de convoquer un conseil municipal extraordinaire pour choisir le maire.

 

 

 

 

 

Charles Gaïky DIENE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*