ActualitésPeople

Tanguy David, « le noir derrière Zemmour » se fait harakiri sur les réseaux sociaux

Tanguy David, un soutien affiché d’Eric Zemmour qui participe à ses meetings. Sur plusieurs images du meeting tenu par l’essayiste à Villepinte (Seine-Saint-Denis) dimanche 5 décembre, le jeune étudiant en droit et responsable d’une antenne locale de Génération Z, a été vu derrière le candidat.

Sur les réseaux sociaux, dès le mois d’octobre lors des premiers meetings d’Eric Zemmour, les messages haineux et insultes avaient afflué, comme « Ce negro fout quoi ici », « Mais renoi, y’a un problème ? » Dimanche, à Villepinte, des internautes l’ont insulté de « vendu » et de « nègre de maison ». D’autres messages haineux le menacent de mort, détaille Le Figaro : « Wallah on va te décapiter », ou bien « Ta famille au village doit bien avoir honte de toi ». Certains vont plus loin et jurent de « le retrouver ».

Dans la soirée de dimanche, le jeune militant a pris la parole sur les réseaux sociaux pour dénoncer les attaques contre sa personne. « Le ‘noir derrière Zemmour’, c’était moi. Et je suis fier. Quelle ferveur, quelle ambiance, quel grandiose Eric Zemmour. Ceux qui sont gênés par ma présence peuvent partir, la France se passera d’eux ». Soutenu par beaucoup d’internautes cette fois-ci, il a de nouveau été insulté. Au Figaro, il explique avoir reçu plus de 3 000 messages à caractère raciste ou comminatoire. « Je ne m’y attendais pas effectivement, surtout lorsqu’on m’a menacé de décapitation », avoue-t-il.

 

 

 

 

Avec Valeurs Actuelles

What's your reaction?

Related Posts

1 of 1 413

1 Comment

  1. MongoDB says:

    Hi, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your website in Safari, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up! Other then that, fantastic blog!

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *