Categories International

USA : Donald Trump  s’est réfugié dans le bunker de la Maison Blanche pendant les manifestations à Washington

Les agents des services secrets américain n’ont pas pris de risques sur la sécurité de Donald Trump. Alors que de grandes manifestations ont eu lieu dans tout le pays pour lutter contre le racisme après la mort de George Floyd, le président américain a été contraint de trouver un abri dans le bunker de la Maison Blanche le 31 mai.

La crainte provenait notamment des centaines de personnes qui s’étaient rassemblées près de la résidence officielle, d’autant que les esprits sont particulièrement échauffés aux Etats-Unisces derniers jours. Certains contestataires auraient d’ailleurs jeté des pierres.

Donald Trump serait resté dans l’abri, créé notamment en cas d’acte terroriste, pendant environ une heure selon le New York Times qui dévoile l’information. Si la Maison Blanche n’a pas confirmé la procédure, cela montre la vive tension qui peut exister au sein de l’administration, qui ne parvient pas à calmer les esprits après près d’une semaine de colère.

Selon les médias américains, un discours en direct depuis le bureau ovale a été imaginé, mais finalement écarté fautes de réelles propositions concernant le racisme et les violences policières aux Etats-Unis.

Les seules paroles présidentielles proviennent donc de Twitter, où Donald Trump a demandé l’utilisation plus récurrente de la garde nationale, attaquer les mouvements antifascistes et retweeté un message demandant à la police d’utiliser plus intensément de la force pour mettre fin aux rassemblements.

 

 

 

 

 

 

 

CNews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *