Categories ActualitésPolitique

VELLEITES DE TROISIEME MANDAT : Le Crd rappelle à Macky le 23 juin

La Conférence des leaders du Crd annonce que si le président de la République est tenté de faire un troisième, le peuple se dressera contre lui.

Le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) qui regroupe le Mouvement Tekki, le  Parti de l’émergence citoyenne, le mouvement pour la République des Valeurs, l’Alliance pour la citoyenneté et le travail, la Ld-Debout, et Taxaw Temm, prévient le président Macky Sall sur ses velléités de se représenter pour la troisième fois d’affilée à la présidentielle. Dans une déclaration, Mamadou Ndoye et ses camarades estiment que cela ne passera pas. Et de rappeler au leader de l’Apr, le mouvement du 23 juin. «La règle des deux mandats est une conquête populaire du peuple sénégalais depuis le 23 Juin 2011. Elle fait partie de notre Adn démocratique et de celle des pays de la sous-région. Aucune ruse, aucune intimidation, aucune prise d’otage politique ne fera céder le peuple», souligne le Crd. Et d’ajouter : «Le Crd appelle le peuple à ne pas accepter le non respect du calendrier électoral et toute nouvelle manipulation de la Constitution, s’ajoutant aux quatre révisions constitutionnelles déjà vécues sous Macky Sall, qui viserait à contourner la règle impérative des deux mandats».

Sur un autre registre, cette alliance a peint un tableau sombre de la gestion du gouvernement du Sénégal. Mamadou Ndoye et ses camarades soulignent que pendant sept ans, «le mal vivre, la précarité et la pauvreté se sont aggravés au sein de la population alors que les affidés du régime FayeSall et leurs grandes sociétés  étrangères s’empiffrent de jour en jour suçant le sang des jeunes, des femmes et des retraités». Ils soulignent que les inondations, la faim et la malnutrition observées dans plusieurs départements du pays sont venues s’ajouter à la grave et profonde crise économique et financière, sociale et morale déjà endémique que vit le Sénégal depuis au moins cinq ans.

La Conférence des leaders du Crd a remis au goût du jour ce qu’elle appelle le scandale «Sall-Timis du gaz naturel de St-Louis», relancé par la vidéo de la Bbc, qui l’illustre de fort belle manière. Les responsables du Crd rappellent une nouvelle fois, que «la gouvernance vertueuse» de Macky2012 et le principe de «la Patrie avant le Parti» ont été vite jetés aux oubliettes et remplacés par la prédation des ressources naturelles et publiques au profit de la famille, biologique surtout et de ses affidés. Ainsi, ils notent que la stratégie de l’étouffement est en effet le sport favori de Macky Sall. «Le scandale Sall Timis doit être étouffé à tout prix comme le rapport de l’Inspection générale d’Etat sur PetroTim. Il en est ainsi de la plainte du Crd, avec constitution de partie civile, pour faux et usage de faux en écriture publique, détournement de biens publics, qui a été déposée depuis juillet 2019», poursuit le Crd qui annonce qu’il portera l’affaire Sall Petro Tim devant les juridictions internationales. Ses responsables considèrent que ce scandale a une portée mondiale car il touche à la fois BP et Kosmos. «Ce ne sont donc pas les gesticulations et autres fake-news du régime de Macky Sall sur les relations Macky/BP qui changeront la vérité et la nature d’un tel gigantesque et gravissime scandale», prévient le Crd qui indique par ailleurs que la Crei et la justice sont des instruments pour «capturer des otages politiques» et les amener à rallier BBY ou à les exclure des compétitions électorales.

Mamadou GACKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *