Categories ActualitésFoot ballSport

LES VOISINS DU SENEGAL ENTRENT DANS LA COMPETITION : Le Mali impressionnant,  les deux  Guinées et la Mauritanie calent d’entrée

Fortune diverse pour les nations qui ceinturent le Sénégal et qui sont  engagées dans cette Can. Si le Mali a réussi son baptême de feu en corrigeant la voisine mauritanienne, les  Guinées n’ont pas fait une bonne impression respectivement devant le Madagascar et le Cameroun.

Les nations voisines du Sénégal, engagées dans cette compétition continentale ont joué leur premier match de poules. Et c’est la fortune diverse pour les quatre équipes. Hier,  dans le  groupe F, les Djiourtus de la Guinée Bissau ont été corrigés par les champions en titre, les «Lions indomptables» du Cameroun. Les hommes de l’entraineur hollandais, Clerance Seedorf, ont réussi leur entrée en matière en dominant (2-0) la Guinée-Bissau. Tout s’est joué en  seconde période. Le défenseur central,  Yaya Banana a ouvert le score suite à un corner mal négocié  à  la 66e minute  avant que l’attaquant d’Anger en France, Stéphane Bahoken  ne double la mise trois minutes après. Il a profité du mauvais renvoi de la défense Bissau guinéenne pour mettre le ballon au fond des filets.  Pour le deuxième match du groupe le Ghana et le Bénin se sont quittés dos à dos sur le score de 2 buts partout.

Avant-hier, lors du derby sous régional, le  Mali a surclassé la Maurétanie. Les Aigles étaient sans pitié devant les Mourabitounes. Les protégés de l’entraineur malien Magasouba ont dominé les débats par 4 à 1. C’est le  jeune capitaine de cette sélection des Aigles, Abdoulaye Diaby  qui a ouvert le score sur une frappe limpide depuis l’entrée de la surface.  Il a profité du bon travail de son coéquipier, l’attaquant du Fc Porto. En effet, c’est Moussa Marega qui  ouvre le chemin du but à son capitaine grâce à un faux appel qui permet à l’attaquant du Sporting Portugal d’expédier le ballon en plein lucarne (1-0, 37e).  Quelques minutes plus tard c’est le colosse, du Fc Porto qui a double la mise avant que les deux équipes n’aillent aux vestiaires. Il a marqué sur penalty suite à une grossière faute du gardien Diallo (2-0, 45e). En deuxième période, ces sont les deux Adama Traoré qui ont corsé l’addition. C’est le joueur de Monaco en France, Adama Traoré dit Noss qui signe le troisième but. Il a dribblé  une bonne partie des joueurs mauritaniens avant de déclencher une frappe croisée à l’entrée de la surface de réparation.  On jouait la 55e minute du jeu.  Il est imité à la 76e minute par son remplaçant, son homonyme, qui a porté l’estacade à quatre buts.

Mais avant la réalisation de ce quatrième but, les Mourabitounes se sont réveillés. Ils sont  parvenus à mettre la pression  sur les  Maliens jusqu’à obtenir un pénalty que transforme leur meneur El Hacen (3-1, 72e). La Mauritanie doit se contenter de savourer le premier but de son histoire en Can. Il lui restera deux chances pour inscrire son premier point ou remporter sa première victoire le 29 juin et le 2 juillet prochain. Quant aux Aigles du Mali, ils  s’envolent donc pour la première place du groupe E à la faveur du match nul entre la Tunisie et l’Angola plus tôt dans la journée.

Samedi dernier, pour le compte de la poule A,  le Sily de la Guinée a été accroché par les Baréa de Madagascar. Menée par deux  buts à un, la bande au  milieu de terrain de Liverpool en Angleterre, Naby Keita, n’est revenue à la marque que dans les 15 dernières minutes de la rencontre suite à un pénalty obtenu par  le capitaine Ibrahima Traoré puis transformé par l’attaquant des girondins de Bordeaux, François Kamano.

Mamadou GACKO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *