Yathe NDOYE, chargé de com de la PNA : « Les laboratoires refusent de communiquer sur les raisons de ces ruptures » de médicaments

Utilisé dans le traitement de l’épilepsie, Gardénal, comme d’autres médicaments, est en rupture dans les pharmacies dakaroises. Interpellé à ce sujet par Walf Quotidien, le chargé de communication de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) confirme mais assure que ce n’est pas de leur responsabilité.

A en croire Yathe NDOYE, « ce sont les privés qui font le Gardénal » et « les laboratoires refusent de communiquer sur les raisons de ces ruptures ».

La Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) ne commande pas des médicaments de spécialités comme le Gardénal. Nous commandons le phenobarbital, un produit générique de Gardénal. D’ailleurs, nous avons largement communiqué sur ça pour informer les patients. Il y a des stocks de phénobarbital suffisants dans les hôpitaux et les postes de santé. Ce médicament n’est pas en rupture. Ce sont les privés qui font le Gardénal. Et cela est connu, ils sont en rupture depuis longtemps. Au niveau de la PNA, nous incitons même les médecins à prescrire la Dénomination commune internationale (DCI) c’est-à-dire au lieu de prescrire aux patients le Gardénal, leur donner le phenobarbital. Ce sont les privés qui se cachent derrière la PNA pour ne pas montrer leurs failles. Aujourd’hui, tout le monde se pose la question de savoir pourquoi les privés sont en rupture de Gardénal depuis des mois. Et les laboratoires refusent de communiquer sur les raisons de ces ruptures. Le produit existe à la PNA sous le nom de phénobarbital et existe dans toutes les structures sanitaires. Les malades peuvent aller là-bas pour se procurer du produit. Aujourd’hui, seule la DCI permet d’éviter les ruptures. Et même l’Organisation mondiale de la santé conseille aux professionnels de la santé de prescrire la DCI

 

 

 

 

 

Lire aussi :

Rupture de médicaments à Dakar : Gardénal, paracétamol…introuvables dans les pharmacies

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*