Categories ActualitésFoot ballSport

12e « Gaïndé » : 17 heures de train pour une désillusion

Pour regagner, hier, Samara, les supporters sénégalais ont bravé un long chemin, 17 heures de voyage à bord d’un train.

Malgré ce périple, ils n’ont pas senti la fatigue. Parce que la seule chose qui comptait pour eux, c’est d’apporter un souffle aux «Lions». Hélas ! Ces derniers passeront à la trappe devant les Cafeteros de la Colombie (0-1).

(Samara, envoyé spécial). Ils se définissent comme des inconditionnels de l’équipe nationale de football. Des supporters toujours prêts à braver toutes sortes d’obstacles pour apporter un second souffle aux «Lions». Ainsi, malgré un long voyage en train de 1200 Km en 17 heures, les membres du 12e Gaïndé et de la Chorale «Allez-Casa» n’ont pas senti la fatigue, encore moins le temps passé. Leur objectif était d’aller au bout de l’effort pour regagner Samara où les «Lions» ont joué, hier, leur troisième et dernier match du groupe H contre la Colombie.

Dans ce train de 17 wagons, qui convoyait également des supporters colombiens, l’ambiance était bon enfant. En effet, malgré l’adversité, ils ont chanté et dansé ensemble dans le restaurant du train pour assurer l’ambiance. Une ambiance indescriptible qui traduit une fois de plus la dimension universelle de la passion du football. «On ne peut traduire cette joie que nous vivons présentement en compagnie de nos frères colombiens. Cela prouve tout simplement le caractère universel du football», a réagi le vice-président et chargé de communication du 12e Gaïndé,  Léopold N’Zalé.

Ainsi, malgré la barrière linguistique, Sénégalais et Colombiens ont continué à rythmer les wagons du train qui roulait à vive allure en direction de Samara. Pour ce temps de voyage, les inconditionnels des «Lions», qui sont revenus d’Ekaterinburg où le Sénégal avait concédé le match nul face au Japon (2-2), ne doutaient pas de la capacité des «Lions» à survoler les Cafetéros de la Colombie.  Non. Pour eux, avec 4 points déjà engrangés, il était bien possible de voir le coach Aliou Cissé et ses hommes atteindre l’objectif assigné : se qualifier au second tour.

…Pour une désillusion

A l’arrivée, ce fut une grosse désillusion. A la place du point de la victoire, ils ont été cueillis à froid par les Colombiens (0-1). Sur un corner, Yerry Mina a sauté plus haut que la défense sénégalaise pour propulser le ballon au fond des filets du gardien Khadim Ndiaye. On jouait la 74 e minute de ce match qui entrait dans le cadre de la troisième et dernière journée du groupe H de ce Mondial Russie 2018.

Malgré les changements apportés par Aliou Cissé, qui a fait entrer deux autres attaquants, Diafra Sakho et Moussa Konaté, les «Lions» ne parviendront pas à remettre les pendules à l’heure. Une défaite qui plongera les supporters sénégalais dans une profonde déception.

M. N. SONKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *