250 milliards pour la réfection des infrastructures du ministère de la Justice

L’annonce a été faite, lors de l’Assemblée générale de l’Union des Magistrats Sénégalais (UMS), par le secrétaire aux Droits humains au ministère de la Justice.

 

En effet, selon Mamadou Salif SOW, « les palais de justice de Pikine-Guédiawaye, Rufisque, Mbour, Tivaouane, Diourbel, Mbacké, Kaffrine, Tamba­counda, Kédougou, Sédhiou, Kolda, Ziguinchor, Saint-Louis et Matam, la Cour d’appel de Kaolack, les tribunaux d’instance de Dagana, Podor, Kanel, Ranérou, Kébémer, Bambey », vont être réfectionnés.

 

«La somme de 250 milliards F CFA a été dégagée par le président de la République dans le cadre du programme de modernisation des infrastructures jamais réalisé dans notre pays. Un contrat a été signé avec un partenaire stratégique pour un montant de 250 milliards F CFA. Ledit programme, qui connaîtra son exécution dans le courant de cette année 2021, comprend 69 infrastructures parmi lesquelles un bâtiment regroupant les sièges de la chancellerie, de la Cour suprême, du Conseil constitutionnel et du Centre national d’archives judiciaires», annonce-t-il.

En outre, indique-t-il, ces infrastructures vont être construites et dotées de logements de fonction pour les Présidents et les Procureurs.

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*