Categories ActualitésSociété

A Touba, Idy évite la presse et les déclarations

Idrissa SECK ne veut pas prendre le risque d’en rajouter à la polémique, après ses propos sur l’islam.

En visite hier à Touba, dans la capitale du mouridisme, il s’est gardé de toute déclaration. Attaqué de toute part malgré ses plates excuses à la communauté musulmane sénégalaise et à toute la Oumma islamique, suite à ses propos jugés blasphématoires sur l’islam, le leader de Rewmi est venu rencontrer hier le khalife général des mourides.

A la tête d’une petite délégation composée, entre autres, de son garde du corps Vieux Sandiéry DIOP et de son secrétaire national chargé des relations avec la presse, Pape Abdou MANE, l’ancien Premier ministre est arrivé à Touba comme il est reparti. Il a juste eu le temps d’avoir un tête-à-tête qui a duré près d’un tour d’horloge avec le khalife.

A sa sortie d’audience, il est allé directement rendre visite à son marabout, Serigne Moussa Nawel. D’ailleurs, c’est en compagnie de ce dernier que le leader de Rewmi est retourné à la résidence Khadimoul Rassoul où ils ont assisté à la prière dirigée par Serigne Mountakha Bassirou Mbacké avant de prendre part à la lecture des chants de « Khassaïdes » avec les « Hizbou Tarkiya ».  Le leader du parti Rewmi  a repris  la route en direction de Dakar, un peu après 18 h.

 

Avec EnQuête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *