Affaire Adji SARR- Ousmane SONKO : Thierno Alassane SALL opte pour le ‘mandou’

Le président de la République des Valeurs se veut nuancer dans ses positions s’agissant de l’ affaire de viol répétitif opposant l’opposant Ousmane SONKO et la masseuse Adji SARR. Pour lui, on ne peut pas parler de viol tout comme on ne peut pas parler de complot. A l’en croire, c’est à la justice de trancher pour savoir ce qui s’est réellement passé entre les deux protagonistes.

 Pour Thierno Alassane SALL, «l’affaire Me SEYE en est une parfaite illustration où 99, 99% des Sénégalais ont cru à un complot fomenté par Abdou DIOUF alors que 20 ans après, il en était rien».

« Premièrement nous on connaît le ‘Mandou’ qui fait partie de la dignité d’un homme et de la religion. Je ne peux subitement pas prendre position sur ce qui s’est passé d’autant plus que je n’étais pas présent. Chacun est libre de prendre la position qu’il souhaite mais moi je ne sais pas ce qui s’est passé. Notre position c’est la neutralité. Je ne prendrai pas d’autre tant que la vérité n’éclate pas. J’invite les autres à la neutralité », explique-t-il.

Pour rappel, l’ancien ministre de l’Energie fait partie du FRN (Front de Résistance Nationale) qui a rejoint le mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) qui s’est formé à la suite des manifestations qui ont éclaté après l’arrestation d’Ousmane SONKO.

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*