Categories ActualitésPolitique

Bamba FALL, porte-confusion de Khalifa SALL

En voilà un que les partisans du maire de Dakar vont finir par bâillonner.

  A chaque fois que le maire de la Médina, qui semble faire la politique plus avec le cœur qu’avec la tête, parle c’est pour mettre de l’huile dans le feu qui consume déjà Khalifa SALL.

« Je remercie le président Idrissa SECK qui est grand citoyen, un grand défenseur des droits et des libertés. Monsieur le président,  au nom de la toute la famille de Khalifa Sall nous vous remercions. Idrissa SECK ne cesse de rendre visite à Khalifa Sall en prison. C’est lui qui dirige aujourd’hui notre coalition et nous sommes derrière lui », a déclaré le lieutenant de Khalifa SALL. Si Bamba FALL s’en été arrêté à cela, il aurait sans doute moins suscité d’indignation de ses autres camarades souteneurs du maire de Dakar. Mais, visiblement très ému par les nombreuses démarches d’Idrissa SECK qui fait tout pour passer pour l’un des tout premiers souteneurs de Khalifa SALL,  le maire de la Médina a fait du leader de Rewmi le probable candidat de la coalition Manko Taxawu Sénégal à la prochaine présidentielle. Avec une telle déclaration, Bamba FALL n’adoube pas uniquement Idrissa SECK. Il entérine également l’éviction de Khalifa SALL de la même joute électorale, donc sa condamnation. Ce que beaucoup de ses camarades, qui se mobilisent pour l’élargissement du maire de Dakar, ont déploré.

Seulement, Bamba FALL est un récidiviste notoire qui a de réels problèmes avec la communication. Dernièrement, en voulant vilipender Yakham MBAYE, il a indiqué que l’ancien secrétaire d’Etat « recevait un million de la part de Khalifa SALL à chaque Tabaski ». L’actuel Directeur du journal Le Soleil avait certes été pointé du doigt, mais beaucoup n’ont pas manqué de se poser des questions sur « cette générosité » de Khalifa SALL capable de dégainer un million pour un journaliste. Avant Yakham MBAYE, c’est la famille SY de Tivaouane que Bamba FALL a attaqué, s’interrogeant sur son silence et comparant les Tidianes aux Mourides qui, selon lui, n’auraient pas laissé un des nôtres dans la situation de Khalifa SALL. Des propos insipides qui ont vite trouvés échos à Tivaouane où des voix se sont élevées pour recadrer le maire de la Médina.

Les autres exemples sont nombreux. Avant les dernières législatives, Bamba FALL disait : «Je remercie tout le monde. Dites au président Pape DIOP, j’ai bien reçu le message. Dieu a déjà scellé cette alliance. Je crois aussi fermement que de cette coalition viendra le salut de notre cher pays. Moi et les proches de Khalifa SALL, nous serons comme des talibés à vos pieds. On se met à votre disposition pour la matérialisation de la cohabitation que nous cherchons. Au nom de Khalifa Ababacar SALL, on encourage les sentinelles de Mankoo Wattu Sénégal pour sa prochaine victoire pour les législatives». Quelques jours plus tard, la  coalition Manko Taxawu Sénégal dont il vantait la mise en place implose.

A ce rythme, Barthélémy DIAS et Cie vont devoir chercher non pas un garde du corps pour Bamba FALL mais un garde-micro, quelqu’un qui lui empêcherait de parler aux médias.

 

 

Mame Birame WATHIE

Tagged Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *